Jo_planeteschool_

Jeux Olympiques: 380 millions de FCFA pour les médaillés ivoiriens et leurs encadreurs (Officiel)

207 vues | Laissez un commentaire

Les médaillés ivoiriens aux Jeux olympiques de Rio (Brésil) 2016 et leurs encadreurs seront décorés et récompensés le 5 septembre prochain à hauteur de 380 millions de FCFA, a annoncé, mercredi, le gouvernement ivoirien à l’issu d’un Conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Selon le porte-parole du gouvernement Bruno Nabagné Koné, les athlètes ivoiriens seront décorés dans l’ordre national du mérite ivoirien. Une enveloppe de 380 millions de FCFA est également prévue pour la récompense de ces champions que sont notamment les médaillés, les finalistes et leurs encadreurs, a-t-il ajouté.
Cheick Sallah Junior Cissé et Ruth Marie Christelle Gbagbi sont les vainqueurs ivoiriens respectivement de l’or et du bronze en taekwondo lors de ces Jeux.

L’Ivoirien de 23 ans Cheick Sallah Junior Cissé, triple champion d’Afrique et vice-champion du monde par équipe a battu (8-6) le Britannique Lutalo Muhammad, le champion d’Europe 2012, en finale du taekwondo dans la catégorie des -80 kg hommes.

De son côté, Ruth Marie Christelle Gbagbi a remporté toujours dans la même discipline (-67 kg dames) la médaille de bronze. La première médaille de la Côte d’Ivoire à ces jeux a été remportée en athlétisme par feu Gabriel Tiacoh en 1984. A ce jour, Cheick Sallah Junior Cissé est le premier et l’unique ivoirien médaillé d’or lors d’un grand prix.

Douze athlètes ivoiriens, issus de 6 disciplines sportives, à savoir l’athlétisme, la natation, le judo, le Taekwondo, l’escrime et le tir à l’arc, ont participé aux Jeux Olympiques 2016 jeux qui se sont déroulés du 5 au 21 août dernier à Rio de Janeiro au Brésil.

Il s’agissait en athlétisme, du porte-drapeau de l’équipe de Côte d’Ivoire, Murielle Ahouré (28 ans), qui a représenté son pays sur 2 épreuves (100 et 200 mètres Dames), et de Marie-Josée Ta Lou, 27 ans qui a été également au départ du 100 et des 200 mètres.

Chez les hommes, Ben Youssef Meité (29 ans) a couru sur 100 mètres tandis que son compatriote de 28 ans, Hua Wilfried Koffi a été sur les 100 et 200 mètres.

En natation, la Côte d’Ivoire a été représentée par le duo Talita Marie Te Flan (21 ans, la plus jeune de l’équipe) et Thibault Amani Danho (22 ans) respectivement sur 800 mètres nage libre Dames et 100 mètres nage libre Hommes.

Le judo a été l’affaire de Zoulehia Abzetta Dabonné (23 ans) qui s’est exercée dans la catégorie des moins de 57 kg Dames.

Trois athlètes ont représenté la Côte d’Ivoire au Taekwondo. Il s’agit, chez les hommes de moins de 80 kg, de Cheick Sallah Junior Cissé (22 ans), de Ruth Marie Christelle Gbagbi également âgée de 22 ans, chez les Dames de moins de moins de 67 kg, et enfin de Mamina Koné (27 ans) qui a pris part à la compétition dans la catégorie des Dames de +67 kg.

Gbahi Gwladys Sakoa (23 ans), a participé aux épreuves d’escrime épée individuelle femmes lorsque son compatriote de 36 ans, René Philippe Kouassi (le plus âgé de l’équipe), a représenté la Côte d’Ivoire à l’épreuve individuelle hommes au tir à l’arc.

Source:abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• TIC- l’ivoirienne Raissa Banhoro remporte le prix de l’innovation RFI

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Côte d’Ivoire / La jeunesse pour la création de plus d’opportunités d’emplois (Recommandations)

• A propos du numérique, Sidi Tiémoko Touré : « La démarche du gouvernement est d’encourager le développement de nouveaux métiers »

• Autonomisation des jeunes: une association de jeunesse sollicite le ministre Sidi Tiémoko Touré

• La 2ème édition d’Africa Cyber Security Conference ouverte à Abidjan

• TIC-Sécurité: l’Afrique se trouve en bonne position pour utiliser la cybersécurité (Mme Katherine Brucker)

• Archibat 2017- Voir les choses en grand

• La 7e rencontre internationale des Professionnels du Protocole et de l’Event management du réseau IPPRB s’ouvre à Abidjan

• Côte d’Ivoire: Emploi Jeunes, 200 jeunes à former aux métiers du bâtiment à Bouaké




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *