ismael-isaac

José Touré, organisateur de ‘’Les 24 heures du reggae’’ : Ismaël Isaac et de grands noms internationaux seront à Jacqueville

117 vues | Laissez un commentaire

Un grand concert de reggae aura lieu dans la nuit du 24 au 25 décembre 2016 à la place Grégoire Philippe Yacé de Jacqueville. A quelques jours de l’événement, nous avons rencontré José Touré, l’organisateur principal de ce concert reggae qui est à sa 4ème édition.
Vous organisez du 24 au 25 décembre 2016 un concert de reggae. Qu’est ce qui se passera exactement?
Nous allons organiser Les 24 heures du reggae les 24 et 25 décembre 2016 à Jacqueville. C’est cette année que moi, je prends les choses en main. Sinon, l’événement est à sa 4ème édition. C’est dans une autre dimension que sera propulsée cette édition c’est-à-dire au plan international. Ce concert est placé sous le signe de l’intégration africaine. En ce sens, qu’il y a des artistes qui viendront du Ghana, Mali, Burkina Faso, Guinée, France, Canada, Côte d’Ivoire. C’est une autre plateforme qui n’a rien avoir avec celle passée.

Quel artiste tient l’affiche ?
L’artiste qui tiendra la tête de l’affiche est Sasha Marley du Ghana qui tourne beaucoup aux Etats-Unis et en Allemagne. Il a été le meilleur artiste reggae de l’Afrique de l’ouest. Il vient de remporter la Kora Awards, catégorie reggae de l’an dernier et Jah verity du Burkina Faso connu des grands mélomanes Ivoiriens, meilleur artiste reggae du Burkina Faso qui a grandi en Côte d’Ivoire donc plus connu. Nous avons pris en Côte d’Ivoire, Ismaël Isaac qui a été le meilleur artiste-reggea, l’an passé et qui va piloter la liste ivoirienne composée de Kajeem, Queen Adjoba et Abraham Moussa qui fait son come back. Je pense qu’il n’y aura pas mal de monde au niveau du Burkina-Faso, un jeune du nom de Freeman Tapely, Jah Kalipy et Tihoni de la France et Samsa du Burkina et une étoile montante du Mali. Il y aura une quinzaine d’artistes. Puisque ce n’est pas que la musique car le projet est piloté par une ONG appelée N’ko Bakan. Le lendemain, mille enfants seront récompensés avec des cadeaux de Noël et la Grande Chancelière sera présente. L’entrée est à 2 000 francs et nous le faisons pour pouvoir entretenir les enfants démunis. Leur venir en aide sera du balaise.

Pourquoi Jacqueville et non Abidjan ou Bassam ?
C’est pour cela, nous avons délocalisé à Jacqueville et cela rentre dans le cadre de l’émergence que le Président a initié. Au plan touristique, ça permet de découvrir la ville côtière. A partir de 9h, il y aura un match de football entre les artistes, les journalistes et producteurs. A 15h, le concert commencera véritablement jusqu’à 6h et à partir de 11h nous allons donner les cadeaux de Noël de nos enfants et effectuer une visite touristique dans le village avant de rentrer sur Abidjan.

A quel endroit précis, le concert aura-t-il lieu ?
Le concert se tiendra à la place publique Grégoire Philippe Yacé, non loin de la plage à Jacqueville pour permettre aux couples et familles de déstresser pour le bonheur de nos enfants. On se rend tous pour célébrer la fête.

Quelles sont les dispositions sécuritaires prises ?
La sécurité est garantie puisque nous avons pris des dispositions à partir du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. Je félicite la mairie de Jacqueville qui a tout mis en œuvre pour que cette fête se passe très bien sans incident. Nous avons avisé les sapeurs pompiers parce que nous ne voulons plus nous retrouver dans une situation comme celle de Papa Wemba. Donc, la première ligne est la sécurité.

Combien de fêtards, attendez-vous?
Nous attendons 10.000 personnes au vu de la place Grégoire Philippe Yacé. Les tickets sont bien vendus et c’est surtout un grand jour, le 24 décembre. Aux dernières nouvelles, les chambres d’hôtel affichent complet.

Comment les fêtards se rendront-ils à Jacqueville ?
Du point de vue transport, nous sommes en partenariat avec la compagnie UTB et ceux qui veulent effectuer le déplacement, peuvent contacter cette compagnie pour un aller retour Abidjan-Jacqueville. Ceux qui sont vehiculés peuvent venir par leurs propres moyens. N

Sous quel thème est placé le concert ?
Le thème est placé sous le signe de l’intégration africaine qui nous amène à nous rapprocher et que la Côte d’Ivoire tienne l’élite de reggae mondial puisque nous sommes, deuxième depuis l’Abi-reggae. Je pense que si on arrive à bien structurer nos événements, nous serons une plateforme internationale.

Les dispositions sont-elles prises pour une bonne sonorisation de la place Grégoire Philippe Yacé ?
Concernant la sonorisation, il y a une équipe professionnelle et une compagnie de sono qui se trouve à Jacqueville avec qui nous travaillons et il y a déjà des techniciens venus des États-Unis et de l’Europe. En partenariat avec la mairie, nous avons pris contact avec la compagnie Cie qui en permanence sur les lieux pour la sécurité.

Quel est le message que vous lancez aux reggeamen de Côte d’Ivoire?
Je voudrais dire que cette fête est celle de tous les reggaemen et même de l’Afrique. C’est une musique consciente. Il faut que tous les artistes faiseurs de reggae répondent présents pour faire avancer le mouvement reggae en Côte d’Ivoire qui était en baisse. Ma présence est de booster ce mouvement en Côte d’ivoire. Alpha Blondy est la mégastar du reggae. Grâce à lui, la Côte d’Ivoire est connue dans le monde entier. Et qui dit Alpha Blondy, dit la Côte d’Ivoire ainsi que Tiken Jah et Ismaël Isaac. Je pense que ce festival va permettre à d’autres jeunes qui font du reggae de se faire connaître et aider au développement de notre pays.

Source:abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Ouverture à Abidjan de la 10è édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo

• Côte d’Ivoire/ La place du FEMUA rebaptisée place « Papa Wemba »

• Taekwondo: le nouveau comité directeur de la Fédération Ivoirienne investi

• L’Asec certifié sur Twitter

• Cissé Cheick rapporte une nouvelle médaille d’or à la Côte d’Ivoire

• Omnisports: Amichia met les directeurs régionaux en mission

• Musique / Deuil : Abidjan pleure la disparition de Désiré Aloka, propriétaire du Parker Place.

• CAF: Le malgache Ahmad Ahmad élu président

• FOOTBALL : ACCORD ENTRE LA FIF ET HERVÉ RENARD

• Femua 10: Viva la Musica, le groupe de Papa Wemba à l’honneur




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *