Cote-Ivoire-Aicha-ISSOUF-SANOGO-AFP.jpeg

Journée de l’enfant africain: le Conseil municipal et des Associations en guerre contre les mariages précoces

| Laissez un commentaire

Empêcher les mariages précoces et leurs conséquences sur les enfants, former, sensibiliser, assister, écouter et donner des conseils aux victimes de violences. Tels sont les engagements pris par le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville aux côtés de l’Association pour la Protection des Droits de l’Enfant (APDE), l’Association Internationale de Lutte contre les violences et l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Gepalef. C’était le vendredi 17 juin 2016 à la salle des mariages de la mairie lors de l’exposition photographique intitulée : « Paroles de filles, ensemble contre les mariages d’enfants », organisée avec l’appui de l’Ambassade du Canada. Devant de nombreux enfants et des Guides religieux, Aly Tiero (Représentant le Maire François Albert Amichia) a reconnu la justesse de l’initiative avant de faire une précision de taille. « Le Maire et le Conseil Municipal sont contre la violence sous toutes ses formes, et surtout contre celles faites aux enfants, qui représentent l’avenir, qu’on ne doit pas tuer. Les enfants sont aussi des trésors. Ils doivent, alors, être préservés et non poussés précocement au mariage, qui relève d’un consentement mutuel. C’est vous dire combien l’engagement du Maire François Albert Amichia à vos côtés est sans faille. En son nom, je vous souhaite une excellente exposition », a dit le Directeur des Services socioculturels et de la Promotion Humaine, tout en complimentant Fatoumata Kouyaté Karamoko (présidente de l’APDE). Qui a souligné, que « la cause des enfants intéresse plus d’un : surtout quand il s’agit de graves atteintes à leurs droits fondamentaux. Des dispositions légales, tant au niveau national, international existent et visent à les protéger. Mais le mépris de ces dispositions et des pratiques ancestrales continuent de faire de nos filles des victimes de mariages précoces », qui les ont empêchées de « réaliser leurs rêves ». L’ambassade du Canada, dont l’appui financier n’a pas fait défaut à l’APDE, était représentée par Hawa Ouattara-Koffi. Pour elle, « c’est une grande préoccupation, parce que les statistiques montrent que 15 millions d’enfants âgés de moins de 18 ans sont mariées chaque année. C’est pourquoi, nous travaillons avec les ONG à la sensibilisation. Nous remercions Monsieur le Maire, le Ministre François Albert Amichia pour son soutien et pour avoir permis à la mairie de nous offrir son espace ». Ces différentes interventions ont été suivies de présentations et de commentaires de photographies retraçant la situation des enfants dans plusieurs pays.

ALLBERT ABALE

Source : abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Vaccination des enfants- 35 millions de dollars US mobilisés par l’Unicef, la Côte d’Ivoire « sur la bonne voie »

• Joie de Noel : La Ministre Mariatou KONE donne le sourire à plus de 1000 Enfants démunis

• Une écolière de 8 ans violée par un quadragénaire à Loviguié (Agboville)

• Lancement à Abidjan d’une campagne de lutte contre le mariage des enfants

• Lutte contre le SIDA et les IST chez les enfants – Dominique Ouattara plaide en faveur d’une production locale des ARV pédiatrique

• Ouverture à Abidjan d’un atelier d’appropriation des recommandations d’un guide sur les violences faites aux enfants

• La ministre Mariatou Koné invite à une protection plus renforcée des enfants

• Déclaration officielle de Madame la ministre de la femme, de la protection et de la solidarité à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Enfant.

• Korhogo: Children of Africa offre une cantine et des équipements scolaires à plus de 300 enfants

• Lutte contre l’apatridie – L’Unicef sauve des enfants sans papiers




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *