MBAHIAKRO5

Journée de l’enfant Africain : Mariatou Koné fait des dons aux enfants orphelins et aux démunis de M’Bahiakro

57 vues | Laissez un commentaire

La ville de M’Bahiakro (centre-est, région de l’Iffou), a accueilli vendredi, la cérémonie officielle de la célébration de la 27e édition de la journée internationale de l’enfant africain (JEA).

La célébration de cette journée dont le thème est « L’agenda 2030 pour un développement durable en faveur des enfants en Afrique: Accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances », a été l’occasion pour la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné de « rappeler aux uns et aux autres, surtout aux parents et aux familles, leur devoir de protection envers les enfants ».

Il s’agit pour elle aussi, non seulement de « faire le bilan des violations des droits des enfants mais aussi d’envisager des solutions appropriées pour y mettre fin ». Tout en rappelant la ferme volonté du gouvernement de faire de la protection de l’enfant une priorité nationale, Mariatou Koné a énuméré les droits de l’enfant que sont le droit à la vie, à la santé, à l’éducation, à la protection et à la participation, droits fondamentaux inscrits dans notre constitution.

Elle a, par ailleurs, déploré qu’un nombre important d’enfants ne soit pas déclaré à l’Etat civil et que l’éducation de la jeune fille reste à ce jour un défi pour notre pays. Et aussi de dénoncer les pratiques que sont, l’excision et toutes les autres formes de mutilations génitales féminines dans certaines régions auxquelles s’ajoutent les nombreux facteurs de discrimination à l’égard des jeunes filles.

La célébration de cette journée a été marquée aussi par des sketchs d’enfants, des prestations d’artistes et des dons de madame la ministre aux enfants orphelins et aux démunis de M’Bahiakro.

Ces dons en vivres et non vivres sont essentiellement constitués de sacs de riz, de cartons de lait, de pâtes alimentaires, de bidons d’huile et bien d’autres sans oublier les cartables et kits scolaires.

Les festivités de la JEA 2017 se dérouleront jusqu’au mois de juillet à travers plusieurs activités.

Instituée par l’Union Africaine en sa Résolution CMRes-1290 (XL) de juillet 1990, la journée de l’Enfant Africain a pour but de faire le point sur la situation de violation des droits de l’enfant et de prendre des mesures appropriées afin d’assurer davantage son mieux-être.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

•  Réhabilitation des cités universitaires – sur pression de la FESCI, un comité de réflexion annoncé

• Lancement d’un appel à candidature pour le « Grand concours d’affiche » de l’édition 2018 du MASA

• Risk management : Le Maroc accueille le Global Forum, une 1ère en Afrique

• Stock d’arriérés et trêve sociale: le gouvernement et les organisations syndicales signent les protocoles d’accord, jeudi

• Enseignement supérieur : La CNEC annonce un arrêt de travail de 3 jours à compter de ce mercredi

• Promotion du mérite et de l’excellence : Maïzan Noël désigné meilleur gestionnaire Africain de fonds sociaux au Maroc

• Paiement du stock des arriérés: Les fonctionnaires acceptent l’accord avec le gouvernement

• Enseignement Technique et formation Professionnelle / Ouverture du Brevet de Technicien (BT) aux établissements privés

• Université de Daloa, les enseignants poursuivent leur grève, et réclament les états généraux de ladite institution

• FESCI : COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE LA VIOLENCE ET LE VIOLENT ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *