PND 2016

La Côte d’Ivoire lève plus de 8.600 milliards Fcfa pour son développement lors de la première journée du Groupe consultatif à Paris

| Laissez un commentaire

La Côte d’Ivoire a levé mardi plus de 8.600 milliards Fcfa contre 5.090 milliards FCFA attendus, soit un gain de 3.588 milliards Fcfa, lors de la première journée des travaux du groupe consultatif dans le cadre du financement du Plan national de développement (PND) 2016-2020 à Paris.

« La Côte d’Ivoire a obtenu le double (8.678 milliards) de ce qu’elle recherchait parce que sa politique est crédible », a déclaré le premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan à la clôture des travaux de la première journée.

Les travaux du groupe consultatif pour le financement du PND 2016-2020 ouvert au sein de la représentation française de la Banque mondiale, vise à lever auprès des partenaires financiers 4.425 milliards FCFA pour la part du secteur public.

« L’ambition que nous avons est une ambition crédible que nous pouvons réaliser », a dit M. Duncan à la tête d’une délégation ivoirienne composée des membres du gouvernement.

Cette levée de fonds intervient dans le cadre du Programme national de développement de la Côte d’Ivoire établi sur la période 2016-2020, d’un montant global de 30.000 milliards Fcfa. Le secteur privé devrait financer ce programme à hauteur de 62% et l’Etat ivoirien pour un taux de 38%.

Le PND a pour « ambition de réaliser l’émergence de la Côte d’Ivoire en 2020 et réduire le taux de pauvreté ».

Il repose sur la « transformation structurelle de l’économie, avec comme moteur les pôles de compétitivité et la transformation de produits de base et l’exportation », a précisé la ministre du Plan et du développement Nialé Kaba.

Les autorités ivoiriennes se sont engagées dans un programme de redressement et de développement économique au sortir de la crise postélectorale de novembre 2010 à avril 2011. Un premier programme de développement estimé à 11.076 milliards Fcfa a été réalisé sur la période 2012-2015, financé à 60% par le secteur privé et à hauteur de 40% par le secteur public.

DEK

Source : APA

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *