EFEF_Euphrasie-Yao--0014

La petite enfance au centre d’une rencontre à Abidjan

293 vues | Laissez un commentaire

Le service de coordination des structures de base sous tutelle du ministère la Promotion de la femme, de la famille et de la Protection de l’Enfant a tenu mardi à Abidjan sa réunion bilan sur le thème « Tous mobilisés pour des structures éducatives de base d’excellence », en présence de sa tutelle, la ministre Euphrasie Yao Kouassi.

Selon Euphrasie Yao, ses collaborateurs œuvrant pour l’épanouissement des enfants au travers des centres de protection de la petite enfance (CPPE) et les centres d’action communautaire pour la petite enfance (CACE) méritent d’être soutenus au regard de la tâche qu’ils accomplissent. « Nos agents qui sont sur le terrain dans les CPPE, les CACE qui sont auprès des populations travaillent énormément. On doit s’appuyer sur eux pour que la Côte d’Ivoire puisse aller à l’émergence », a-t-elle indiqué.

Elle a expliqué que l’encadrement de la petite enfance figure dans les priorités des actions de son département, s’engageant à œuvrer, en plus des réformes, à davantage d’actions pour les 14 889 enfants inscrits dans ces structures. Ils sont répartis dans 80 CPPE et dans 67 CACE, souligne-t-on. « Il faut intensifier la communication pour faire connaître l’existence de nos structures et définir des stratégies pour améliorer notre taux d’encadrement », a-t-elle exhorté.

La directrice du service de coordination des structures éducatives de base, Yapo Akora Arahamanta a expliqué que les acquis enregistrés ne doivent pas faire perdre de vue les ambitions de son service à s’inscrire dans la dynamique de l’émergence. « Nous ne pouvons pas dire que nous sommes satisfaits de ce bilan, nous avons fait l’état des lieux et nous avons des acquis c’est vrai, mais nous avons beaucoup de défis à relever. Pour le bonheur de l’ivoirien nouveau que constituent les enfants, les structures de bases, nous devons aller plus loin que ça », a-t-elle indiqué.

« Il reste beaucoup à faire. Nous allons suivre les directives de notre ministre pour uniformiser nos pratiques, améliorer nos infrastructures, augmenter nos personnels (…), nous allons travailler durant les années à venir à nous positionner sur le plan national et international pour qu’on sache qu’au niveau de la Côte d’Ivoire l’encadrement au niveau des enfants est assuré par le ministère de la Promotion de la femme, de la famille et de la Protection de l’Enfant », a conclu Mme Yapo.

(AIP)

Source : aip

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Concession du Brevet de technicien au privé : LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS RETENUS FORMÉS POUR S’ADAPTER A LA NOUVELLE DONNE

• La Fondation SIFCA offre deux cantines scolaires aux EPP de Péguékaha et de Fodiolokaha

• Éducation : des parents et aides familiaux formés à soutenir le développement de la petite enfance

• Près de 6 000 lits disponibles après la réhabilitation de 10 résidences universitaires (Ministre)

• Côte d’Ivoire/ Soutien des autorités politiques de Bocanda aux enfants d’un défunt correspondant de presse de Dimbokro

• Côte d’Ivoire/ Rentrée scolaire 2017-2018 : Près de 54 % de pré-inscrits à la direction régionale de Man

• Rentrée des classes 2017-2018 : l’Assemblée du Conseil des Marocains Résidents en Côte d’Ivoire offre des bons d’achats de fournitures scolaires à des parents d’élèves

• Côte d’Ivoire / Pas d’engouement pour les inscriptions au CP1 et à la maternelle à Dimbokro

• Colonie de vacances: Une vingtaine de colons venus de Treichville séjournent à Botro

• Lutte contre le travail des enfants / Les inspecteurs du travail renforcent leurs capacités




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *