enseignant

La tension toujours vive entre gendarmes et enseignants de San Pedro après la bastonnade d’un second enseignant

| Laissez un commentaire

La tension est à nouveau montée mardi entre enseignants et gendarmes, alors que le secrétaire général de préfecture, recevait à la préfecture de région le collectif des personnels du secteur Education-Formation de San Pedro, les responsables des forces de sécurité et ceux de l’éducation nationale, pour apaiser la tension.

La raison de cette remontée de tension est consécutive à une autre bastonnade mardi, à son domicile au quartier Séwéké, d’un enseignant du primaire public, N’Goran K. Michel, instituteur à l’EPP San Pedro Cité 1, par des gendarmes, alors que ceux-ci étaient à la poursuite d’élèves, venant de manifester avec violence autour de la 5ème légion de gendarmerie, sise au quartier Séwéké, non loin de la préfecture de région.

La victime a été conduite à la préfecture par son inspecteur aux environs de 11H45, alors que les pourparlers étaient en cours entre les protagonistes du différend et l’autorité préfectorale. Le collectif a décidé de suspendre sa participation aux négociations au regard des derniers développements, jugeant « inadmissible ces brutalités ».

Selon les explications données par le collectif des enseignants, les gendarmes sont entrés dans le domicile de la victime et se sont mis à le bastonner, le blessant par endroit. Le représentant du préfet de région, Ettien Etienne, Secrétaire général 1 de préfecture, a fait venir le médecin de l’hôpital de la gendarmerie, qui a décidé d’une hospitalisation de l’enseignant et de soins pour deux de ses enfants qui étaient avec lui au moment des faits.

Les élèves ont manifesté violemment mardi matin avec des jets de pierres contre les gendarmes devant la 5ème légion de gendarmerie à Séwéké, pour protester contre la bastonnade du professeur de SVT du lycée Inagohi, Yéo Nababin, par des gendarmes, samedi dans un garage.

(AIP) jmk/fmo

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *