vitamine C

La vitamine C empêche de dormir, info ou intox ?

| Laissez un commentaire

J’ai souvent entendu que la vitamine C du soir perturbait le sommeil. J’ai lu aussi, sur les boîtes de vitamine C en comprimés, qu’il « est préférable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée à cause de son effet légèrement stimulant. »

Nombreux sont les parents qui empêchent leurs enfants de boire un jus d’orange ou de manger une clémentine avant de dormir. Peut-être que vous aussi, vous préférez éviter ?

Effectivement, la vitamine C favorise la production de dopamine et de noradrénaline. Ces neurotransmetteurs peuvent augmenter la vigilance et la concentration. Ils permettent aussi de gérer le stress et de lutter contre la fatigue. Mais rien ne prouve pour autant que la vitamine C perturbe le sommeil.

Bien au contraire ! Il existe des études sur des êtres humains qui montrent que la vitamine C prise le soir ne modifie pas l’activité cérébrale pendant le sommeil [1]. Les volontaires absorbaient jusqu’à 4 grammes de vitamine C avant le coucher, soit l’équivalent de 7 à 8 kg d’oranges !

Le docteur Alain Scohy affirme même que « la vitamine C, à condition qu’elle soit « naturelle » n’a pas d’effet nocif. En particulier, elle n’énerve pas, bien au contraire : elle détend, apaise, voire même endort, et il faut même se méfier en cas de prise importante : on risque de s’endormir au volant. » Etonnant, non ?!

Il est important de retenir « à condition qu’elle soit naturelle » : soit la vitamine C provient des aliments, soit il s’agit d’un complément à base de vitamine C naturelle, par exemple l’acérola, cerise des régions tropicales, 20 à 30 fois plus concentrée en vitamine C que l’orange ou le citron !

La vitamine C que l’on trouve en pharmacie est parfois additionnée de caféine et d’édulcorants, comme l’aspartam. Voilà qui explique pourquoi la vitamine C énerve, voire empêche de dormir !

Elle est aussi souvent composée à la fois d’acide L-Ascorbique (c’est le nom de la vitamine C, qu’elle soit synthétique ou naturelle) ET de L-Ascorbate de sodium (sel de sodium de la vitamine C).  Or, l’ascorbate de sodium, même s’il est tout aussi efficace en tant qu’antioxydant, n’a plus d’effet calmant.

Si vous êtes d’un tempérament nerveux, je vous conseille de choisir une vitamine C synthétique sans additif, contenant uniquement de l’acide L-Ascorbique. Ou mieux encore, optez pour une vitamine C « naturelle », à base d’acérola par exemple. Mais attention, là aussi, il peut y avoir des additifs susceptibles de provoquer flatulences et diarrhées en cas de fragilité digestive.

Sachez aussi que la vitamine C naturelle a deux inconvénients :

– elle est plus chère que la vitamine C synthétique.
– elle contient beaucoup de potassium, présent naturellement dans tous les fruits et légumes.

Or, si le potassium est en excès dans votre organisme, il favorise les inflammations comme les rhumatismes et les éruptions cutanées, ainsi que la rétention d’eau majorant la cellulite. Pour certains auteurs, il ne faudrait pas dépasser 1 g de vitamine C naturelle par jour et pour d’autres, on pourrait aller jusqu’à 5 g par jour. Au delà de cette dose, il est conseillé d’utiliser la vitamine C synthétique composée d’acide L-Ascorbique.

 

Si vous n’avez pas de troubles particuliers, privilégiez les aliments riches en vitamine C.

Après la cerise acérola, c’est la baie d’églantier, aussi appelée cynorrhodon, qui contient le plus de vitamine C.
Viennent ensuite, par ordre d’importance : le piment rouge cru, les feuilles de coriandre séchées, la goyave, le piment vert cru,  le persil frais, le cassis, le kiwi, le  fenouil, la papaye, le chou fleur et le brocolis crus, la fraise, l’orange (eh oui, elle arrive seulement maintenant !), le citron, le cresson, etc …

 

La vitamine C est l’une des vitamines les plus fragiles. Préférez les fruits et légumes les plus frais possibles et de préférence crus, ou cuits rapidement à la vapeur douce. Au delà de 70 degrés, la vitamine C est détruite en grande partie.

Et n’oubliez pas d’écouter votre corps : si vous dormez mal après avoir bu un jus d’orange, n’accusez pas la vitamine C !
Le responsable sera plutôt votre système digestif qui n’apprécie guère le sucré avant le coucher. Si vous avez tendance aux troubles digestifs, votre sommeil sera logiquement perturbé.

 

Mon verdict pour « la vitamine C empêche de dormir » : nous avons affaire à de l’intox, sauf pour certaines vitamines C synthétiques.

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Comment se préparer pour les fêtes de fin d’année ?

• Pour bien dormir, vaincre le stress et la fatigue

• Remèdes anti-mouches !

• Le zeste de citron une mine de bienfaits

• Les extensions de cils peuvent-ils endommager vos yeux?

• Pourquoi ce besoin d’étaler sa vie sur Internet ?

• SOS cancer de la prostate

• La magie du miel !

• Tout sur l’Iphone X

• Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *