pepite-de-zeha-annonce-spectacle-4

L’association « les Pépites de Zeha » organise à Grand-bassam un spectacle de bienfaisance pour les enfants malades du cancer

| Laissez un commentaire

« Les pépites de Zeha », une association à but caritatif a décidé de lever des fonds pour participer aux traitements des enfants malades du cancer du CHU de Treichville à travers un spectacle de bienfaisance, ce samedi 8 avril à Grand-bassam.

L’événement, apothéose d’une séries d’activités, sera un spectacle fait par des enfants volontaires (des écoles primaires et collèges de la ville de Grand-bassam) qui ont le souci du bien-être de leurs camarades dits vulnérables à travers la danse, le mannequinat, le chant, le poème, la comédie et une vente aux enchères de tableaux pour le prix unique de 25.000fcfa.

« Cette initiative va emmener les enfants à plus s’intéresser à d’autres enfants » souligne Roseline Sosoo, vice président des pépites de Zeha, se réjouissant d’un engouement total du côté des tout petits et des parents.

En effet, le 15 février dernier, une campagne pour la promotion de la lutte contre le cancer chez l’enfant s’est tenue à Grand-Bassam. Quatre jours plus tard, un grand casting en vue de retenir les meilleurs talents pour le spectacle de bienfaisance a eu lieu.

A la suite de ce casting, 80 enfants ont été retenus et entrainés du 22 février jusqu’à ce 5 avril pour parfaire leur talent.

Pour Zeha Nadège Bambara, présidente de l’association, c’est tout naturel de s’occuper de ces enfants car elle-même ayant connu quelques difficultés dans son enfance : « Je sais ce que s’est d’être entouré de personnes de bonne volonté et de vivre dans une famille non-biologique. Pour cela je suis prête à me battre pour redonner le sourire aux enfants qui souffrent » a-t-elle justifié.

Elle précise néanmoins que son association a commencé il y a quelques années par s’occuper des enfants de la guerre et des enfants défavorisés.

Ce combat pour l’épanouissement, le bien être et l’éducation des enfants, elle ne compte cependant pas le mener toute seule et fait ainsi appel à toute bonne volonté : « Nous nous mettons aujourd’hui sur le devant de la scène pour ne pas nous essouffler et permettre à d’autre personnes de pouvoir venir en aide à nos enfants » lance-t-elle.

Comme projet, Mme Bambara voit grand le futur de son association qu’elle compte convertir en ONG implantée un peu partout en Afrique. Son plus grand bonheur serait de voir ses enfants grandir, aller à l’école et réussir dans la vie.

« Les pépites de Zeha » est une association apolitique et humanitaire qui a pour mission principale l’assistance aux enfants, l’association œuvre en majorité pour les orphelins.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / L’UNICEF pour la protection des enfants dans un monde numérique

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *