Le directeur de la Coopération coréenne salue la diversité culturelle de la Côte d’Ivoire

Le directeur de la Coopération coréenne salue la diversité culturelle de la Côte d’Ivoire

| Laissez un commentaire

le directeur de la KOICA, Park Wan Kyu, a salué la diversité culturelle de la Côte d’Ivoire à Aboisso où il présidait, au nom de l’ambassadeur de la Corée en Côte d’Ivoire, la 2ème édition du Festival culturel du lycée moderne d’Aboisso (FECULYMA).

Mercredi, lors de cette journée, le diplomate coréen a apprécié le concours Awoulaba, ceux de danse, de musique, de dessin et de cuisine orchestrés par les élèves de cet établissement secondaire à l’occasion de ce festival.

Park Wan Kyu a félicité les élèves qui ont fait, selon lui, montre de beaucoup d’ingéniosité et de maestria dans l’exécution de ces activités.

« La belle démonstration de la diversité culturelle ivoirienne à travers l’habillement, la gastronomie et le brassage ethnique et culturelle (…) sont des atouts, des qualités pour devenir un meilleur citoyen du monde », a-t-il déclaré.

La KOICA a offert 200 kits scolaires et une somme pour soutenir cette édition du FECULYMA.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Des enseignants menacés par des « élèves-sorciers » à l’EPP Djorogalilié de Lakota

• Education Nationale- Les élèves de Touba et Amondji d’Adjamé hors des classes

• Recherche Scientifique / Premières soutenances de mémoire de fin de cycle du Master Sous Régional de Didactique du Français

• Des élèves du lycée moderne de Vavoua prennent les cours arrêtés

• Littérature enfantine : Lancement à Abidjan des magazines « planète j’aime lire» et « planète Okapi

• Madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé au lancement du processus d’élaboration de la politique Nationale de l’Enseignement Supérieur le lundi 20 novembre 2017

• Côte d’Ivoire/ Des kits scolaires offerts aux meilleures élèves de Gohitafla (Zunénoula)

• Dans l’univers de la prostitution à l’Université de Bouaké : comment et pourquoi nous sommes devenues des prostitués

• Côte d’Ivoire/ La fondation orange remet les clés de quatre cantines scolaires à Adiaké

• Côte d’Ivoire/ Les enseignantes du primaire et du secondaire de Bondoukou célébrées




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *