bad2(4)

Les assemblées annuelles de la BAD s’achèvent sur une note optimiste

91 vues | Laissez un commentaire

Les assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se sont achevées jeudi à Ahmedabad, dans l’Etat indien du Gujarat sur une note plutôt optimiste. L’horizon semble s’éclaircir pour les économies du continent. Les prévisions de croissance de l’institution financière ont été revues à la hausse avec une augmentation de 3,4% du PIB cette année et de 4,3% pour 2018. Mais plus important, ces assemblées ont mis un coup de projecteur sur l’agriculture, un secteur qui recèle d’importantes potentialités et qui pourtant est livré à lui-même.

Avec notre envoyée spéciale à Ahmedabad, Mounia Daoudi

L’agriculture doit être considérée comme n’importe quel autre secteur d’activités commerciales. Cette phrase est devenue le mantra du patron de la BAD, le Nigérian Akinwumi Adesina.

Chiffres à l’appui, cet ancien ministre de l’Agriculture est convaincu que le développement du continent passera par la transformation de son agriculture. L’Afrique possède en effet une richesse inestimable, 65% des terres arables non cultivées de la planète.

Pourtant, l’Afrique importe chaque année 35 milliards de dollars pour nourrir sa population, une nourriture qu’elle devrait produire elle-même. L’Afrique exporte ses matières premières agricoles brutes au lieu de les transformer. Or si le secteur agroalimentaire pèse aujourd’hui 330 milliards de dollars, il devrait dépasser les 1 000 milliards dans moins de quinze ans.… suite de l’article sur RFI

SOURCE : RFI

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Athlétisme : avant son retour en Côte d’Ivoire / Le message de Ta Lou aux institutions

• Enseignement Technique et Formation Professionnelle : de grands changements annoncés pour la rentrée prochaine

• Lutte contre le travail des enfants / Les inspecteurs du travail renforcent leurs capacités

• Affectation en 6ème : Problème au niveau des demandes de réclamation

• Côte d’Ivoire / Le début des préinscriptions des nouveaux bacheliers fixé au 21 août

• Signature de trêve sociale – les syndicats, «c’est une issue heureuse, moins mauvaise pour tous, Gon Coulibaly, « Un non-respect implique une rupture tacite »  

• Nouveaux bacheliers, la date des préinscriptions connue

• 4ème édition du Prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent: 210 millions de FCFA pour booster la création d’emplois et lutter contre le chômage

•  Réhabilitation des cités universitaires – sur pression de la FESCI, un comité de réflexion annoncé

• 8ème édition SAFIE : Les enfants sensibilisés à une bonne utilisation des TIC




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *