ALAIN DON WAHI

Les élèves de l’EMPT de Bingerville exhortés à entrer massivement dans l’armée (Ministre)

| Laissez un commentaire

Le ministre Alain Richard Donwahi, chargé de la défense auprès du président de la République Alassane Ouattara, souhaite une entrée massive des enfants de troupe de l’Ecole militaire préparatoire technique de Bingerville (EMPT) dans l’armée, au vu de la qualité de l’effectif.

« Environ 20 ou 25% des élèves qui sortent d’ici s’engagent dans l’armée. Je souhaiterais que le taux soit un peu plus élevé», a déclaré le ministre Donwahi, jeudi, lors de la cérémonie de baptême de la 79ème promotion de l’EMPT.

A en croire M. Donwahi, ces enfants pourraient contribuer à relever le niveau de l’armée ivoirienne en pleine reconstruction, après les dix années de crise que le pays a connu. «C’est important pour notre armée en reconstruction afin qu’ils servent d’exemple à nos militaires», a-t-il ajouté.

Le ministre Donwahi a aussi assuré que toutes les promesses prises afin de garantir de meilleures conditions de vie aux enfants seront tenues.

L’école militaire préparatoire technique de Bingerville (EMPT) a été créée en 1939. La 79ème promotion est baptisée Mamadou Sangafowa Coulibaly, du nom du ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *