Critères d’orientation des bacheliers

Les explications des critères d’orientation des bacheliers aux fondateurs de grandes écoles selon Le ministre GNAMIEN Konan

| Laissez un commentaire

Cette rencontre fait suite à la proclamation des orientations des bacheliers 2015 dans les grandes écoles de côte d’ivoire. Un processus qui a donné la latitude aux étudiants de choisir eux-mêmes l’école et la filière pour leur formation supérieure.

 

Ainsi, après les choix des étudiants, sur 228 écoles, seulement 44 ont reçu 80% des choix des bacheliers, soit 19% ;  76 écoles ont reçu de 0 à 10 choix des bacheliers soit 33,33% (le tiers du nombre d’écoles) ;    37 écoles autres ont reçu 0 choix des bacheliers, soit 16%. Les écoles qui ont reçu moins de 10 étudiants, ont vu cet effectif leur être retiré du fait qu’il ne peut constituer une classe. C’est ce qui explique que certains bacheliers affirment avoir choisi un établissement et qu’ils soient orientés ailleurs. Toutefois, des erreurs administratives ont fait que des bacheliers ont été orientés dans des filières qui n’existent pas ou plus dans certains établissements. Des erreurs dues à un défaut de mise à jour des bases de données. C’est pourquoi, ils seront simplement retirés de ces établissements et réaffectés dans des établissements où ces filières existent.

 

Comme il fallait s’y attendre, ces résultats ont déclenché la colère de certains fondateurs se trouvant dans le lot des établissements moins choisis ou pas choisis par les bacheliers pour leur orientation. Très vite, ils se sont constitués en un collectif pour dénoncer et revendiquer.  Ils ont vite fait de crier à la magouille, au manque de transparence dans l’orientation des bacheliers.  « Nous avons été surpris des résultats de l’orientation des nouveaux bacheliers. N’ayant pas d’explication auprès de nos différentes structures nous avons tenu à vous rencontrer. », s’est exprimée Mme Hadja SONAN, membre de la délégation.

 

Les recevant, le Ministre GNAMIEN Konan a fait connaitre les principaux critères de l’orientation que sont le choix de l’étudiant et le taux de réussite à l’examen du BTS de l’établissement. Tenant compte de ces critères, les choix de 80% des bacheliers ont porté sur 19% des grandes écoles.

Les responsables des établissements n’ayant reçu aucun choix de bacheliers se sont constitués en un collectif pour revendiquer ce qu’ils considèrent comme un droit : recevoir des orientés de l’Etat. Attitude paradoxale pour des opérateurs économiques privés qui n’attendent que la manne de l’Etat pour fonctionner. Et le Ministre de leur lancer cet appel : « Ne créer pas vos établissements et attendre les affectations de l’Etat. Ayez des établissements d’excellence pour attirer des étudiants. Faites donc le choix de l’excellence. L’Etat ne peut plus tout faire. Il faut viser l’excellence ».

Après avoir présenté ses excuses, le collectif a suggéré au ministre  un arrêté fixant les critères de l’orientation, un autre fixant les dates de rentrée dans les grandes écoles privées. Il a enfin souhaité avoir au moins 100 orientés et 25 élèves au moins par filière à l’effet de pouvoir constituer une classe.

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Comment se préparer pour les fêtes de fin d’année ?

• Pour bien dormir, vaincre le stress et la fatigue

• Remèdes anti-mouches !

• Le zeste de citron une mine de bienfaits

• Les extensions de cils peuvent-ils endommager vos yeux?

• Pourquoi ce besoin d’étaler sa vie sur Internet ?

• SOS cancer de la prostate

• La magie du miel !

• Tout sur l’Iphone X

• Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *