Resolution-2016

Les résolutions de fin d’année : Comment réussir à vraiment les respecter ?

| Laissez un commentaire

2015 s’en est allée, 2016 s’est installée. Durant la transition: les fêtes, les célébrations; mais aussi les bilans personnels; avec toutes les joies, les regrets, les décisions, et…les résolutions. Ces résolutions à qui on a donné le nom de « résolutions de fin d’année« .

Jamais il n’y aura eu autant de promesses et autant d’engagements pris, autant de volonté, sur toute l’année. Pourtant, beaucoup n’arriveront pas à les respecter. Pourquoi? Et que faire alors pour vraiment les suivre ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Que font la plupart de gens avec les fameuses résolutions de fin d’année, et même les résolutions en général? Comment se passe le processus?

Les gens ont des problèmes qu’ils voudraient résoudre, des défauts qu’ils aimeraient corriger, des habitudes qu’ils aimeraient changer: perdre du poids, arrêter de fumer, se lancer enfin dans tel ou tel projet, consacrer plus de temps à leurs études, etc. Ils déterminent alors des actions qui selon eux les aideraient à changer et à devenir la personne qu’ils veulent.  Ensuite vient le moment d’agir. Les résolutions sont encore toutes fraîches dans la tête, la motivation est à son comble…on se lance.

Malheureusement, non seulement le moment est mal choisi, mais aussi la méthode n’y est souvent pas: à cause du mauvais choix du moment, ils sont obligés de faire beaucoup plus de résolutions qu’il n’en faut. Ensuite ils ne suivent pas de plans précis, veulent tout changer tout de suite, gaspillent leur énergie et, au bout de quelques semaines ou quelques mois, ils abandonnent tout et retombent progressivement dans les vieilles habitudes d’avant, et rendez-vous en fin d’année pour de nouvelles résolutions !

Rappelons-le, notre but ici est de 1) comprendre qu’elle est la source de tous ces problèmes, et 2) trouver des solutions pour les résoudre. Nous ferons les 2 en même temps:

  1. Le moment

Il n’y a JAMAIS de bon moment pour commencer à changer sa vie. Il n’y a JAMAIS de bon moment pour se lancer dans son projet. Choisir d’attendre en fin d’année pour prendre des résolutions c’est choisir de reporter ce qu’on peut faire aujourd’hui, à demain. C’est choisir d’accumuler une montagne de choses dont le poids ne nous permettra pas de tenir, une fois qu’on aura décidé de s’y attaquer. Le bon moment pour vous lancer dans votre projet, c’est aujourd’hui, c’est maintenant. Le bon moment pour arrêter de fumer, pour perdre du poids, pour prendre plus au sérieux vos études, c’est aujourd’hui, maintenant. Pas en en fin d’année.

  1. La quantité

Dans son livre « l’art d’aller à l’essentiel » (un des livres les plus célèbres dans le domaine du développement personnel), Léo Babauta dit ceci : « Si vous essayez de changer toutes vos habitudes d’un coup, vous êtes sûr de courir à la catastrophe. Ce sera lourd à gérer, vous serez débordé, vous vous éparpillerez et ne serez pas suffisamment concentré pour tenir jusqu’au bout. Et finalement, tous les efforts entrepris auront été vains ». N’est-ce pas ce que vivent la plupart des gens après avoir pris leurs résolutions de fin d’année? Clairement. Alors, que faire ?

Aller pas à pas. Une chose après l’autre.

Une fois que vous avez pris vos résolutions, votre motivation est toujours plus grande, et c’est bien. Mais faites très attention. En général on a cette envie de vouloir, tout de suite, tout résoudre d’un seul coup. On se lance avec une intenable envie, on veut tout faire en même temps, ce qui entraîne exactement ce que Léo Babauta expliquait plus haut.

Au contraire, choisissez de travailler sur UNE SEULE de vos habitudes chaque mois. N’importe quelle habitude, par exemple celle qui pourrait avoir le plus d’impact sur votre vie. UNE SEULE.

  1. Le plan

Une fois que vous avez choisi l’habitude sur laquelle travailler, dressez un plan d’action. Si vous ne dressez pas de plans précis, cela veut dire qu’en fait vous ne voulez pas vraiment changer cette habitude. Soit vous dressez le plan, soit vous ne le dressez pas. Et résultat aussi: soit vous réussirez, soit vous ne réussirez pas.

Dressez un plan, le plus précis possible, sur la liste des actions que vous accomplirez chaque jour, et intégrez-les à votre emploi de temps. À quel moment de la journée devez-vous travailler sur cette habitude ? Après quelle activité ? Et Comment ? Toutes ces questions doivent trouver réponses dans votre plan.

  1. Les bilans

Vous devez faire un petit bilan tous les jours, et un bilan plus global à peu près chaque semaine ou chaque mois. Cela vous permet de savoir si vous avez évolué ou pas; d’évaluer le chemin parcouru depuis le début, de savoir ce sur quoi vous devez mettre plus l’accent dans les jours qui viennent.

  1. C’est un combat continu, celui de tous les jours

Il faut comprendre qu’il n’est jamais facile de changer une habitude ou d’en acquérir de nouvelles. Comme dit un dicton, les mauvaises habitudes ont la peau dure. Mais, cela ne doit être qu’un argument pour vous accrocher encore davantage.

  1. Et sachez fêter vos petits progrès, pour en faire de plus grands

À chaque petit progrès, chaque fois que vous avez accompli un pas, fêtez cela. Félicitez-vous. C’est une énorme source de motivation pour la suite. Au début cela n’arrivera pas toujours, mais continuez sur cette lancée. Cela deviendra vite un automatisme…pour le bien de votre progrès. Et comme je vous le disais ci-dessus, c’est une incroyable source de motivation, qui vous pousse, toujours plus loin.

 

Source : abcchampions.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Comment se préparer pour les fêtes de fin d’année ?

• Pour bien dormir, vaincre le stress et la fatigue

• Remèdes anti-mouches !

• Le zeste de citron une mine de bienfaits

• Les extensions de cils peuvent-ils endommager vos yeux?

• Pourquoi ce besoin d’étaler sa vie sur Internet ?

• SOS cancer de la prostate

• La magie du miel !

• Tout sur l’Iphone X

• Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *