Les travaux des étudiants de l ’ ISTC sur les Jeux de la francophonie serviront au niveau national (Ministre)

Les travaux des étudiants de l ’ ISTC sur les Jeux de la francophonie serviront au niveau national (Ministre)

| Laissez un commentaire

La ministre ivoirienne de la Communication, Affoussiata Bamba Lamine, porte-parole adjointe du gouvernement, a promis jeudi, que les travaux des étudiants de l’Institut des sciences et techniques de la Communication (ISTC-Polytechnique) sur les 8ème jeux de la francophonie à l’organisation desdits jeux que la Côte d’Ivoire va accueillir en 2017.

La ministre Affoussiata Bamba Lamine, «assez éblouie par l’ingéniosité des étudiants de l’ISTC» a fait cette annonce lors de la 13ème édition des Journées du Communicateur (JCOM) qu’elle préside.

A cette occasion, des étudiants des promotions sortantes des 5 écoles (journalisme , production audiovisuelle, télécommunications et technologies de l’ audiovisuel, Marketing et publicité , et Arts et Images numériques) que compte cet institut ont présenté au public de l’Amphithéâtre «Affoussiata Bamba Lamine», des travaux dans leurs différents domaines sur des sujets d’intérêts relatifs à la mobilisation autour des prochains jeux de la francophonie, à l’environnement via la décharge d’Akouedo, à la fabrication des enseignes lumineuses.

Le Directeur général de l’ISTC-Polytechnique, bien que reconnaissant les efforts du Gouvernement ivoirien pour le développement de cet prestigieux institut spécialisé, a plaidé pour plus de moyens afin d’être plus compétitif.

«Pour être à la hauteur des instituts frères, l’ISTC serait heureux de figurer en très bonne place dans l’agenda du gouvernement au moment où va s’ouvrir la conférence budgétaire prochaine», a plaidé Dr Alfred Dan Moussa.

«Durant les 05 prochaines années, le financement de l’ISTC gagnerait à être revu à la hausse pour permettre la réhabilitation, l’équipement», a-t-il poursuivi.

La marraine de cette édition, Ramata Ly-Bakayoko, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, s’est engagée «à faire en sorte, avec l’appui des experts, que l’ISTC devienne une grande école polytechnique sous régionale voire panafricaine».

«Vous devez apporter aux différentes institutions qui vont vous accueillir, votre savoir-faire être pour leur permettre de réaliser leurs projets. Vous devrez être humble. Vous êtes désormais des polytechniciens (…).Vous devez mettre vos compétences aux profits des questions planétaires», a recommandé, la ministre de l’Enseignement supérieur à ses filleuls.

L’ISTC a été créé en juillet 1992. Erigé en juillet 2015 en Institut polytechnique par le gouvernement ivoirien, il a accueilli au cours de l’année académique (2015-2016), 737 étudiants issus de 19 nationalités.

 

Source: news.abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique

• Ligue Ivoirienne des Secrétaires de Côte d’Ivoire: La nouvelle équipe investit




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *