renvoissms

Licencié par SMS pour avoir assisté à la naissance de son enfant

187 vues | Laissez un commentaire

Le 1er janvier dernier, Lamar Austin n’a pas pu se rendre à son travail car il accompagnait sa femme qui accouchait dans une clinique aux Etats-Unis. Alors qu’il assistait à la naissance de son bébé, cet employé dans une société de sécurité privée a reçu un SMS de son patron l’informant de son licenciement.

Ce père de famille a expliqué qu’il était en période d’essai de 90 jours et devait faire ses preuves en se rendant disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. « Nous devons rester conscients du service que nous proposons à nos clients » a déclaré l’employeur. Cette histoire a rapidement fait le buzz dans le pays et a touché des employeurs qui ont proposé à Lamar Austin du travail.

Une campagne de financement participatif, en vue de subvenir aux besoins de la famille, a été lancée sur internet et a permis d’obtenir plusieurs milliers de dollars. « Personne ne devrait avoir à choisir entre sa famille et son travail« , a écrit la personne qui a lancé la collecte.

Source:ivoirematin

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Un ancien joueur du Parma Calcio (Italie) avoue avoir tué sa mère et sa sœur

• Côte d’Ivoire: M’Bahiakro, cinq candidats au baccalauréat condamnés à deux mois de prison ferme

• Côte d’Ivoire: la justice condamne un élève à 2 mois de prison pour fraude à l’examen du baccalauréat

• Méagui : 2 enseignants arrêtés pour fraude au Bac

• Côte d’Ivoire/ Deux candidats au Bac pris en flagrant délit de tricherie à Bongouanou

• Fraude au Bac 2017 : Six candidats mis aux arrêts à Prikro

• Côte d’Ivoire/ BEPC 2017: La candidate tuée après la composition à Guiglo admise à l’examen

• Côte d’Ivoire/ Il décroche le BEPC à 63 ans

• Côte d’Ivoire/ Une mère et sa fille candidates au baccalauréat 2017 à Séguéla

• BAC 2017/Président d’un centre d’examen: Michel Gbagbo crée l’émeute à Agboville




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *