gnamien-konan

Logements Sociaux : le Ministre Gnamien Konan invite les ivoiriens à souscrire massivement au projet

| Laissez un commentaire

Le Ministre de l’Habitat et du Logement Social, M. Gnamien Konan a effectué le mardi 22 mars, à Bingerville, une visite de chantiers de constructions de logements sociaux, pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux et voir quels sont les problèmes résiduels à régler avant la livraison de ces logements sociaux, un projet cher au Gouvernement.
L’objectif de départ qui était 60 000 logements sociaux a été revu à la hausse pour atteindre 150 000 logements sociaux et économique. Le Ministre de l’Habitat et du Logement Social, M. Gnamien Konan a fait savoir que la principale problématique demeure le financement. Ce pourquoi, il a invité les promoteurs à démontrer aux banques qu’ils peuvent construire des maisons et les commercialiser. Cela, pour que les banques puissent les accompagner.
« Il est de notre devoir de faire ce qu’il reste à faire pour que les premiers logements soient livrés aux acquéreurs pour qu’ils les achètent. Nous sommes venus voir les problèmes de VRD, d’eau, d’assainissement, d’électricité, qui subsistent pour que l’Etat fasse sa part pour qu’on procède d’ici fin avril, à la remise des clefs aux acquéreurs » a indiqué le Ministre Gnamien Konan.

Il s’est par ailleurs réjoui du fait que beaucoup d’efforts aient été accomplis par les promoteurs qui ont su exploiter des terrains difficiles et que l’Etat a le devoir de les accompagner pour résoudre les problèmes qui existent pour que les maisons soient livrées dans un bref délai.

Selon le Ministre Gnamien Konan, il faut que ce projet de 150 000 logements retrouve sa vitesse normale, raison pour laquelle, il a invité les ivoiriens à poursuivre massivement les souscriptions.

En outre, M. Sangaré Siriki, PDG du Groupe Opes Holding et Président de la Chambre des promoteurs agréés de Côte d’Ivoire, a estimé qu’il faut féliciter l’ensemble des promoteurs qui ont relevé un grand challenge pour l’avancement des travaux de ce projet macroéconomique (150000 logements).

« L’Etat dans son devoir régalien a tout intérêt à ce que les ivoiriens puissent être logés. Nous sommes dans un nouveau concept, nous pensons qu’il y aura pour tout ‘’Ivoirien Nouveau’’, un nouveau toit » a souligné M. Sangaré Siriki, PDG de Opes Holding.
Il n’a pas manqué de préciser que sur un chantier donné, le promoteur avec son cahier de charges, à la liberté de faire 60% de logements sociaux économiques (c’est-à-dire des maisons jusqu’à 12 millions F CFA) et 40% de logements standing, qui permettront à tout le monde de s’en sortir.

Selon Sangaré Siriki, PDG de Opes Holding, il faut industrialiser le processus de construction, cela pour gagner en temps et permettre d’avoir des logements à coût intéressant.

Source : abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *