L’UTT Loko veut apporter des solutions aux problèmes d’insertion professionnelle des jeunes diplômés en mine et géologie

L’UTT Loko veut apporter des solutions aux problèmes d’insertion professionnelle des jeunes diplômés en mine et géologie

| Laissez un commentaire

Le vice-recteur de l’Université tertiaire et technologie du groupe Loko, Pr Biemi Jean, chef du département Mine, Géologie, Pétrole et Environnement, a décliné samedi son ambition d’apporter des solutions d’insertion professionnelle des jeunes diplômés de sa filière.

« Nous voulons créer un réseau de communication entre les différents responsables des entreprises minières et les diplômés en mines, géologies et pétrole pour leur permettre de mieux s’orienter et faciliter leurs insertions professionnelles », a indiqué Pr Biemi, lors d’un panel avec des dirigeants d’entreprises minières et pétrolières, tenu à Zone 4 C, ) Marcory (Abidjan Sud).

Il a expliqué que l’émergence annoncée à l’horizon 2020 ne sera effective et durable qu’avec des cadres bien formés ayant les pieds bien ancrés dans la culture du professionnalisme.

L’administrateur général de MHR office cabinet, Touré Mory, l’un des dirigeants d’entreprise, a pour sa part salué cette initiative tout en promettant d’accorder davantage des stages de soutenances aux diplômés de la filière Mine, Géologie et Pétrole.

Il a par ailleurs demandé au Gouvernement de limiter les orientations d’étudiants dans cette filière parce que le pays ne regorge pas assez d’entreprises pour embaucher tous ces milliers de diplômés. « Le tableau d’embauche dans le secteur minier est toujours en deçà du niveau acceptable souhaité pour tous. L’état actuel d’offre de stage de soutenance reste préoccupant, car il est estimé à 400 offres stages par année pour environ une vingtaine entreprises », a-t-il noté.

Le président de l’Association des étudiants miniers pétroliers innovateurs de l’UTT Loko, Raymond Bohoussou, a quant à lui remercié les responsables de son établissement pour ce cadre d’échange qui va leur permettre d’allier la théorie et la pratique dans le cadre l’amélioration de leur leadership.

Il a aussi demandé aux dirigeants d’entreprises minières et pétrolières de donner plus de chance aux diplômés de réussir, en leur accordant davantage des stages pour qu’ils acquièrent l’expérience professionnelle.

Source:abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *