Madame Kandia CAMARA aux syndicats de la Fonction publique : « Pensez aux enfants qu’on nous a confié, pensez à leur avenir et à leurs familles. »

Madame Kandia CAMARA aux syndicats de la Fonction publique : « Pensez aux enfants qu’on nous a confié, pensez à leur avenir et à leurs familles. »

233 vues | Laissez un commentaire

Madame Kandia CAMARA, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, a demandé  à la plateforme des syndicats de la Fonction publique d’envisager le règlement des problèmes de l’école sans hypothéquer l’avenir des enfants. La première responsable de l’école a lancé cet appel après trois semaines de grève, dont l’impact négatif a beaucoup plus touché le secteur éducation-formation. C’était à l’occasion de l’audience qu’elle a accordée, à leur demande, ce 31 janvier aux deux faîtières des organisations syndicales de la Fonction publique qui sont composées du SYNAFEPCI, du SYNAP-CI, de l’ODENCI, du COGEECI, du FESEFCI,  du SYNEMAPCI, de l’ULPEECI, du SAEPPCI, du MIDD,  du SYLEG, du COLEN-CI, de l’UDENSCI …pour ne citer que les plus importants. « Pensez à ces enfants, qu’on nous a confié, pensez à leur avenir et à leurs familles. Après trois semaines sans cours, vous et moi savons qu’il y a des enfants qui sortiront du système à cause de cet arrêt de travail, qui malheureusement va gâcher la vie d’un certain nombre d’entre eux, » a-t-elle regretté tout en les conviant à privilégier la discussion pour la résolution de leurs revendications. A cet effet, elle leur a proposé de continuer à se battre pour trouver des solutions sans passer par la grève. « J’ai suffisamment démontré ma volonté à trouver des solutions aux problèmes de l’école », a-t-elle plaidé.

Le président du CCEN, M. Sidiki BAKAYOKO a abondé dans le même sens. Ainsi,  au nom des parents d’élèves, des guides religieux, des chefs traditionnels il a tenu à remercier les deux parties au conflit : l’Etat et les syndicats, qui ont compris finalement que le dialogue était indispensable à la résolution de cette crise. « Rien ne vaut la discussion. Après trois semaines sans cours, il va falloir qu’on se batte pour éviter l’année blanche, » a-t-il insisté en référence à la décision de Madame le Ministre de réaménager le calendrier scolaire suite à la perte de temps, que l’on  risque de ne pas pouvoir rattraper.

Même son de cloche, une fois n’est pas coutume, chez Mesmin COMOE, le SG du MIDD, qui a reconnu que l’impact de la grève a été fortement ressenti au niveau de l’école. Et a jugé qu’il fallait tout mettre en œuvre pour que l’école soit une zone de paix,  qui ne connaisse pas de turbulence malgré les crises qui secouent le pays.

Pour sa part, Gnagna ZADI, le président de la Plateforme a salué l’esprit de cette rencontre. Au nom des syndicats de la plateforme il a mis un point d’honneur à rappeler l’objet de cette audience, qu’ils ont sollicité : remercier Madame le Ministre pour son implication dans la recherche de solutions à la grève des fonctionnaires, qui a duré trois semaines. « Nous sommes venus lui dire merci pour sa capacité d’écoute et demander à Madame le Ministre de  transmettre notre reconnaissance au Président de la République  et au Premier Ministre, » a-t-il déclaré.

Pour éviter la propagation de la rumeur, Madame le Ministre a demandé aux responsables des syndicats d’apporter un démenti formel à toutes les allégations mensongères, qui circulent via les SMS. Diomandé Mamadou, SG du SYLEG, a souligné tout le mal que ces informations erronées leur causaient dans le retour des mots d’ordre de la direction vers la base. Aussi a-t-il jugé indispensable de tout mettre en œuvre pour qu’elles ne prospèrent pas.

La note spirituelle a été jouée par l’Imam KONATE Aboubacar représentant le COSIM et l’OEECI. Le guide religieux a préconisé l’organisation de prières œcuméniques afin de ramener la paix à l’école. Ce à quoi la mère des élèves de Côte d’Ivoire a accédé.

La rencontre s’est achevée comme elle a commencé, c’est-à-dire dans un bel esprit, une ambiance bon enfant à la grande satisfaction de tous.

Lassina KEITA

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• TIC- l’ivoirienne Raissa Banhoro remporte le prix de l’innovation RFI

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Côte d’Ivoire / La jeunesse pour la création de plus d’opportunités d’emplois (Recommandations)

• A propos du numérique, Sidi Tiémoko Touré : « La démarche du gouvernement est d’encourager le développement de nouveaux métiers »

• Autonomisation des jeunes: une association de jeunesse sollicite le ministre Sidi Tiémoko Touré

• La 2ème édition d’Africa Cyber Security Conference ouverte à Abidjan

• TIC-Sécurité: l’Afrique se trouve en bonne position pour utiliser la cybersécurité (Mme Katherine Brucker)

• Archibat 2017- Voir les choses en grand

• La 7e rencontre internationale des Professionnels du Protocole et de l’Event management du réseau IPPRB s’ouvre à Abidjan

• Côte d’Ivoire: Emploi Jeunes, 200 jeunes à former aux métiers du bâtiment à Bouaké




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *