Kandia

Madame Kandia Camara,ministre de l’éducation nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle a accordé une audience au responsable de The Tony Blair Institute (TBI) for Global Change ou Institut Tony Blair

| Laissez un commentaire

Dans le cadre de cette audience, le Président exécutif de la TBI a félicité la première responsable de l’école ivoirienne pour le travail qu’elle abat pour redynamiser l’école et lui a demandé de prioriser les besoins du secteur. Madame Kandia CAMARA a mis l’accent sur les équipements des écoles en laboratoires scientifiques, des bibliothèques, des salles multimédia, etc.

Au demeurant, elle a indiqué que son souhait, c’est la qualité. Et son crédo s’inscrit dans la même dynamique : « Comment améliorer la qualité du système éducatif ivoirien ? » Selon Madame Kandia CAMARA, l’amélioration du système éducatif ivoirien passe par la formation des enseignants, des conditions d’apprentissages des élèves, du respect de la moyenne nationale en termes d’effectifs qui est de 45 élèves par classe, d’améliorer les conditions de travail des enseignants en raccordant les écoles qui ne le sont pas au réseau électrique, en adressant les problèmes de clôtures, en dotant les écoles de latrines, en construisant des collèges de proximité pour rapprocher le secondaire des élèves dans les zones rurales.

Besoins en termes d’équipements en laboratoires scientifiques des établissements ne sont pas passés sous silence. « Dans chaque collège, il faut un laboratoire. Avant la crise, les établissements étaient dotés de laboratoire, mais ceux-ci ont été pillés. Il faut donc les renouveler. Il nous faut également construire de nouvelles salles de classes, des bibliothèques, réhabiliter des écoles… Depuis 2012, nous enseignons les TIC à l’école. Or, il n’y a pas d’électricité dans toutes les écoles. Sans électricité, cela ne peut se faire, » a-t-elle plaidé auprès de l’ancien PM.

Au regard de l’importance des problèmes que traverse l’école ivoirienne, le Président de la TBI a émis le vœu de dupliquer des modèles qui ont réussi dans d’autres pays en Côte d’Ivoire. Pour cela, il a proposé une expérimentation à une échelle très réduite, de manière à commencer l’appui dans une région. Et d’évaluer cet appui au bout d’un an par exemple. Et si le résultat était satisfaisant pour les deux parties, en ce moment-là on procèdera à une généralisation. Sur cette base-là donc, la TBI pourrait accroitre son aide à notre pays et tenir ses engagements comme il est indiqué dans son programme. Madame le Ministre a marqué son accord pour cette approche qui est efficace et qui permet de naviguer avec des indicateurs.The Tony Blair Institute (TBI) for Global Change ou Institut Tony Blair pour le changement mondial a pour objectif de faire en sorte que la mondialisation profite à tous, et non au petit nombre. Il le fait en aidant les pays, leurs peuples et leurs gouvernements à relever certains des défis les plus difficiles du monde aujourd’hui. Par exemple, le TBI a commencé à soutenir le gouvernement du Libéria en 2010 pour aider à réduire la pauvreté et améliorer la vie des Libériens.
Dans le cadre de cette audience, le Président exécutif de la TBI a félicité la première responsable de l’école ivoirienne pour le travail qu’elle abat pour redynamiser l’école et lui a demandé de prioriser les besoins du secteur. Madame Kandia CAMARA a mis l’accent sur les équipements des écoles en laboratoires scientifiques, des bibliothèques, des salles multimédia, etc

MENETFP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Recherche Scientifique / Premières soutenances de mémoire de fin de cycle du Master Sous Régional de Didactique du Français

• Accès au financement des PME: Un atelier de validation du fonds de garantie ouvert à Abidjan

• 4ème AFRICA WEB FESTIVAL Mariam Diawara : «Le numérique est la voie du salut pour la jeunesse»

• Implications juridiques des fautes commises par les fonctionnaires et agents de l’Etat: Le personnel du Ministère du Plan et du Développement sensibilisé

• Côte d’Ivoire/ Des enseignants menacés par des « élèves-sorciers » à l’EPP Djorogalilié de Lakota

• Education Nationale- Les élèves de Touba et Amondji d’Adjamé hors des classes

• Recherche Scientifique / Premières soutenances de mémoire de fin de cycle du Master Sous Régional de Didactique du Français

• Côte d’Ivoire/ La faible qualification de certains enseignants, l’une des causes des échecs scolaires à Séguéla

• Des élèves du lycée moderne de Vavoua prennent les cours arrêtés

• Santé: 574 personnes infectées du Vih/sida à Sikensi




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *