JobMali

Mali / Emploi et Formation : 374 activités prévues en 2017

185 vues | Laissez un commentaire

Après avoir évalué la mise en œuvre du Programme de travail annuel (PTA) 2016, les quinze structures du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle ont examiné et validé le PTA 2017 en présence du ministre Mahamane Baby qui a présidé en personne les travaux, à l’hôtel Fanta N’Dongo de Ségou, les 09 et 10 février 2017.

«Le présent atelier se tient dans un contexte marqué, en plus des programmes d’activités des structures, par la mise en œuvre, au niveau du Département, de grands projets structurants dont l’impact doit contribuer à améliorer les conditions de vie de nos populations», a balisé le ministre Baby, en référence notamment au Projet de développement des compétences et emploi des jeunes (PROCEJ), au Projet de formation professionnelle, insertion et appui à l’entreprenariat des jeunes ruraux (FIER) et au Projet Amélioration de la compétitivité des entreprises par la formation (ACEFOR). Car, a-t-il justifié, les questions d’emploi et de qualification professionnelle constituent aujourd’hui un véritable défi pour notre pays.

Pour relever ce défi, le gouvernement de la République du Mali s’est doté de référents essentiels que sont les documents-cadres de Politiques nationales de l’emploi et de formation professionnelle, a soutenu le ministre Baby. Ces documents-cadres, a-t-il rappelé, «sont dotés chacun d’un Plan d’Action Opérationnel (PAO) et s’inscrivent parfaitement dans le sillage du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD)».
En termes de perspectives, 374 activités sont programmées en 2017 contre 344 au titre de l’année 2016 pour un taux d’exécution de 72%.

«En effet, sur les 344 activités programmées en 2016, 217 ont été réalisées, 60 sont en cours de réalisation et 77 n’ont pas été réalisées», a précisé le ministre Baby. Ce résultat traduit l’engagement des structures en vue d’atteindre les objectifs assignés au Département en matière d’emploi et de formation professionnelle, a-t-il déclaré. «Je vous encourage, cependant, à persévérer davantage dans l’effort afin que le taux de réalisation des activités programmées en 2017 soit nettement meilleur que celui de 2016», a exhorté le ministre Baby.

En plus d’être réaliste, le PTA 2017 prend en compte la vision de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République, chef de l’Etat, en matière de formation professionnelle et d’emploi des jeunes, mais aussi, il s’inscrit en droite ligne de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, dont la mise en œuvre permettra de ramener la paix et la stabilité au Mali, a-t-il noté avec satisfaction.

Rendez-vous est pris pour la troisième retraite du genre, en 2018, avec pour but l’évaluation du PTA 2017 et l’examen du PTA 2018, par rapport à leur cohérence respective avec les politiques et stratégies définies à travers le Programme d’action du gouvernement (PAG) 2013-2018.

Source:Abamako.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Un comité de prévention des crises en milieu scolaire créé à Agnibilékrou

• Côte d’Ivoire/ Les enseignants de Téhini exhortés à achever les programmes scolaires

• Côte d’Ivoire/ Bruno Koné récompense les meilleurs élèves de la région de la Bagoué

• Déclaration de l’APDH relative au mouvement de la FESCI et à la situation sécuritaire du pays

• UNIVERSITÉ DE BOUAKÉ-LES ÉTUDIANTS EN COLÈRE CONTRE L’ADMINISTRATION

• Fermeture des écoles Collège Horizon au Mali : Deux membres de la majorité s’affrontent à l’hémicycle

• Rencontres Africa 2017: des centaines de dirigeants d’entreprises attendus début octobre, à Abidjan

• Côte d’Ivoire: nouveaux affrontements entre policiers et étudiants à Abidjan

• RETRAIT DES ATTESTATIONS D’ADMISSION AU BTS .

• Côte d’Ivoire: Bangolo, les sinistrés des pluies enfin soulagés, le 23 septembre prochain




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *