Collège Horizon Mali

Mali / Situation de Collège Horizon Mali: Le ministre de l’Education s’explique sans convaincre

43 vues | Laissez un commentaire

La Salle de conférence Bakary Traoré du Ministère de l’éducation nationale, a abrité le 25 Août 2017, la conférence conjointe du Ministre de l’éducation nationale, Mohamed Ag Erlaf et le coordinateur de la Fondation Turque Maarif, Mehmet Zafer Gedikli. But de la dite conférence de presse, indique le Ministre Mohamed Ag Erlaf, annoncer à travers la presse à l’opinion nationale et internationale la reprise des actifs et activités professionnelle de l’Ex Collège Horizon par la Fondation Maarif de Turquie, suite à l’accord signé entre les gouvernements malien et Turc environ une dizaine de jours. 

« Pour éviter le doute dans l’esprit des parents d’élèves, j’ai décidé de faire venir la partie Turque ici ce soir, pour rassurer les uns et les autres », introduit le Ministre Mohamed Ag Erlaf. Mais avant, sachez que c’est l’Etat malien qui a décidé de donner la licence à Collège Horizon en toute souveraineté, et a décidé aujourd’hui de lui retirer sa licence pour le remplacer pa la Fondation Maarif de Turquie. Je tiens à vous dire aussi que cette décision a été une décision prise par un Etat souverain. Donc le Mali ne peut que la respecter. 

Dans son intervention pour donner des garanties aux enseignants de Collège Horizon, aux élèves qui y sont et à leur parents d’élèves, le coordinateur de la Fondation Turque Maarif, Mehmet Zafer Gedikli, dira que la Fondation Maarif de Turquie a été établi par la loi du 28 juin 2016 votée par les représentants du parti au pouvoir et de l’opposition au sein de la Grande Assemblée Nationale Turque et s’est octroyée le devoir de contribuer à l’instauration de ladite conception de l’éducation dans le monde entier. «Donc le seul en Turquie qui peut travailler dans le domaine de l’éducation en Turquie et à l’extérieur », précise-t-il. Nous assurons les parents d’élèves de l’anncien Collège Horizon, ses enseignants, ses élèves, qu’avec cette reprise, déclare le coordinateur Mehmet Zafer Gedikli, que la qualité de l’éducation sera mieux ou ne sera pas baissée. «Nous allons vous servir avec les enseignants plus capables dans les conditions plus modernes. 

C’est clair que nous allons affilier au programme d’études du Ministère de l’éducation nationale », dit il. Et de poursuivre, les enseignants maliens et les personnels administratifs maliens des écoles garderont leurs positions aussi. Les salaires des enseignants et personnes seront revus et augmentés, rassure-t-il. Selon Mehmet Zafer Gedikli, il n’y aura aucune augmentation des frais de scolarité. 

Au contraire, ajoute-t-il, les frais de scolarité peuvent être réduits après avoir vérifié la situation. «Les droits des étudiants et de leurs familles découlant de l’étudiant seront protégés», a souligné le coordinateur de la fondation Maarif de Turquie. 
Au collège Horizon, on n’entend pas de cette oreille l’entente intervenu entre l’Etat malien et l’Etat de Turquie pour remplacer Collège Horizon à la Fondation Maarif de Turquie. 

Une assemblée générale d’information des parents d’élèves de Collège Horizon s’est tenue le 26 Août 2017, au Collège Horizon de l’ACI 2000 et présidée par le président de l’Association des Parents d’Elèves de Collège Horizon (APECH), Boubacar Thiam. Ils se sont exprimés sur la cession des établissements de Collège Horizon du Mali (y compris les actifs et les passifs) qui passent désormais des mains de Horizon Education France (HEF), les activités menées par le bureau de l’APECH, etc. Le Directeur général d’HE M. Bas, était dans les locaux de Collège Horizon à l’occasion de l’AG de l’APECH. Lors de son point de presse avec les journalistes, le Directeur général de Horizon Education France, M. Bas, n’a esquivé aucune question sur la situation actuelle de Collège Horizon. 

Par rapport à l’achat des établissements de Collège Horizon Mali par HEF, il a répondu par l’affirmative. «L’Apech a d’ailleurs été saisie par nos soins d’une lettre d’information dans ce sens. HEF précise dans correspondance, dit-il, « …qu’il s’agit d’un investissement français que les autorités maliennes ne peuvent en aucun cas confisquer sans raison… » Interrogé sur ce qu’il pense que la déclaration faite par le Ministre de l’éducation nationale que la licence de Collègue Horizon a été retiré par l’Etat malien au profit de la Fondation Maarif de Turquie, le Directeur général de HEF, M. Bas, dira sans ambages : «Aucune licence n’a été retiré à Collège Horizon au moment où je vous parle. Pour faire cela, dit-il, il faut une notification de la part d’un huissier. Mais quand une telle vient on sait comment réagir », indique le directeur général de HEF. Demandant son point de vue sur la signature de l’accord entre le gouvernement malien et le gouvernement Turc, il déclara : «Légalement cet acte n’a pas de porté international. 

Car le Ministère des Affaires Etrangères et de la coopération internationale ne l’a pas signé. Donc, considéré que l’accord signé entre le Ministère de l’éducation du Mali et la Fondation Maarif de Turquie est seulement une entente de bonne foi », laisse entendre M. Bas. Quel sort est réservé à Collègue Horizon maintenant ? Le même sort qu’auparavant, indique le Directeur général de HEF, Bas. «Les classes seront ouvertes le 2 octobre prochain par le passé, vu ses résultats, nous allons gardés les mêmes enseignants et personnels maliens. 

Nous allons aussi gardés le personnel Turc des établissements surtout ceux de l’administration qui maitrisent les coins et recoins », rassure M. Bas. En sommes, dit le directeur général de HEF, juridiquement nous sommes à l’aise. « Toutes nos transactions ont été faites avec les spécialistes du droit. 

On n’est nullement inquiet. Nous sommes sûr que quand on part au procès qu’on va gagner. Mais les enfants maliens auront perdus, leurs parents aussi. Nous avons voulu rencontrer le Ministre de l’éducation nationale du Mali, il n’a pas voulu. Mais on reste disponible pour trouver une porte de sortie honorable pour tous. 

Car l’essentiel pour nous, c’est les enfants maliens », souligne M. Bas. Selon lui, il est hors de question que la Fondation Maarif de Turquie qui n’a aucune expérience dans le domaine de l’éducation puisse mettre à l’eau les acquis de Collège Horizon. «Si l’Etat veut qu’elle vienne au Mali, il n’a qu’à lui donner un espace sur lequel elle va construire et ouvrir pour se lancer dans sa formation des maliens. On serait heureux même de travailler avec elle», indique M.Bas 

Hadama B. Fofana
B. Daou

Source: Le Républicain

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/International/ Une bibliothèque équipée offerte aux enfants abandonnés en Guinée Equatoriale (Communiqué)

• Côte d’Ivoire/International/ La Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation prévue en février 2018 à Dakar

• Cameroun/Arrestation de trois suspects après l’incendie d’une école à Bamenda

• Fermeture des écoles Collège Horizon au Mali : Deux membres de la majorité s’affrontent à l’hémicycle

• Enseignement Superieur : La Turquie octroie des bourses à des élèves et étudiants ivoiriens

• Cohésion sociale- de jeunes futurs ambassadeurs en formation aux États Unis

• Tunisie/Rentrée scolaire : le nouveau ministre optimiste

• Ghana : l’éducation secondaire gratuite

• Gabon/Éducation:Rencontre avec les syndicats : Pour une rentrée scolaire apaisée

• Togo/25ème édition des Olympiades de mathématiques: Le jeune Awanyo décroche le bronze pour le Togo




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *