Baccaleaurea-Kandia-Bouake-0007

Méagui : 2 enseignants arrêtés pour fraude au Bac

389 vues | Laissez un commentaire

Yao Boty, professeur d’histoire et géographie, et Ounda Babré Marius, professeur de philosophie, tous deux enseignants au collège Harris Memel Foté (HMF) de Méagui ont été mis aux arrêts pour tentative de fraude avec leurs téléphones portables lors du Baccalauréat 2017 dans le centre de composition du lycée KFW. Selon les informations recueillies sur place, tout est parti d’un appel téléphonique d’un des superviseurs des services de la direction régionale de l’éducation nationale de Soubré. Cet appel relevait que Yao Boty, membre du secrétariat du BAC, avait photographié à l’aide de son portable les épreuves de philosophie pour les faire traiter par une personne hors du centre de composition. Alerté, le directeur régional saisit aussitôt le président du jury et le chef de secrétariat. A leur tour, ils saisissent le portable de l’enseignant indélicat et découvrent les sujets de philosophie scannés et expédiés. Les fouilles ont permis de découvrir également les corrections reçus par sms dans l’appareil. Mis à la disposition de la gendarmerie, il a avoué son forfait et dénoncé son complice et collègue Ounda Babré Marius. Les deux enseignants ont été mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes.

Notre Voie

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Danané / Incendie au Lycée moderne, voici le coupable!

• Port-Bouët : Un cadre à la Bad se fait voler une forte somme d’argent à bord de sa voiture

• Côte d‘Ivoire: Un camion benne déverse du bitume sur une voiture à Cocody, un mort

• Côte d’Ivoire: Gagnoa des agresseurs à moto ont ôté la vie et blessé une élève

• LA BONNE ACTION DU JOUR…

• Les écoles, fabriques d’illettrés ?

• Côte d’Ivoire: Attaque de la cité universitaire de la Riviera 2

• La liste des étudiants, Étudiantes à la Maca ainsi que leur faculté

• JOHN MAXWELL, l’Expert en leadership le plus influent au monde, bientôt entendu depuis Abidjan

• Côte d’Ivoire: Prouesse des sages-femmes dans un cas inédit d’accouchement




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *