art et cultures

Mise en valeur du tourisme et de la culture: Urbain Amoa préconise la création d’une biennale des arts

| Laissez un commentaire

«Un développement cohérent ne peut être durable s’il ne prend appui sur un socle culturel», estime Urbain Amoa.
Créer à l’échelle nationale une biennale des arts pour promouvoir et valoriser au mieux le tourisme et le patrimoine culturel ivoirien, voilà l’appel que lance Pr. Urbain Amoa, à l’endroit des décideurs en Côte d’Ivoire.  Cet événement qui doit être «populaire» devra mettre en «compétition fraternelle les quartiers, les communes, les départements et les régions», assure le promoteur du Festival de la route des Reines et des Rois.

C’est au cours d’une conférence portant sur «la valorisation des produits culturels et touristiques, un facteur de développement socio-économique», prononcée le 11 novembre 2017, qu’il a émis cette idée. Cette conférence se situait dans le cadre de la 7eédition du Festival Guéhéva, à Man, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Pour Urbain Amoa, chantre de la promotion des valeurs culturelles et traditionnelles africaines, la Côte d’Ivoire a tout à gagner dans son élan de développement économique, si elle accorde une place de choix à la culture. «Un développement cohérent ne peut être durable s’il ne prend appui sur un socle culturel», souligne-t-il.

Enseigner dans les écoles des langues et civilisations régionales…

Dans cette logique, il trace des sillons à même de constituer ce «socle culturel», dans le développement économique du pays: enseigner dans les écoles «des langues et civilisations régionales dans chaque région du pays, en sus du Français » ; construire dans toutes les régions «des cours royales, des palais de la culture ou cercles artistiques et culturels qui permettraient de valoriser les spécificités architecturales traditionnelles locales », précise Pr. Amoa.

En outre, il souhaite que soient mis sur pied des ensembles artistiques pluridisciplinaires dans chaque région, ainsi qu’au plan national». En théâtre, ballet et en musique avec un orchestre. En plus de bibliothèques et musées départementaux et régionaux, l’homme de culture suggère aussi  la création de circuits touristiques au niveau local. Enfin, pour une promotion plus accrue des richesses culturelles et touristiques, il recommande que soient inscrits en lettre d’or, au plan local, des prix des arts, de la recherche et de la publication.

fratmat.info

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *