Etat Civil 2016

Modernisation de l’état civil : chaque ivoirien aura bientôt d’un identifiant unique

| Laissez un commentaire

Dans le cadre de la modernisation de l’état civil ivoirien en vue de la facilitation de la vie aux usagers, chaque citoyen du pays sera bientôt relié à un identifiant unique, a annoncé, mercredi soir, le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko à l’issue d’une réunion interministérielle qu’il a présidée à Abidjan.

« Nous venons d’avoir une séance de travail sur un projet important. C’est la mise en place d’un identifiant unique des populations de Côte d’Ivoire, la création d’un fichier général de la population » a déclaré le ministre d’Etat, Hamed Bakayoko.

Aujourd’hui, a-t-il souligné, « tout pays qui se veut émergent doit parfaitement identifier ses populations par catégorie ». Saluant le travail important entamé par le ministère de l’économie numérique et de la Poste, et chacun des ministères, M. Bakayoko a indiqué qu’il s’agit de créer désormais une «parfaite synergie» entre ces structures de l’Etat.

« Nous venons de mettre en place un groupe de travail pour élaborer avec un cabinet que nous allons recruter, tout le process. Bientôt nous allons recevoir au niveau du Comité interministériel les résultats de ce travail que nous présenterons en Conseil des ministres », a-t-il poursuivi.

Selon Hamed Bakayoko, le résultat attendu est que « chaque ivoirien soit relié à un numéro comme cela se voit dans certain pays de sorte que l’Ivoirien qui perd son permis de conduire, son extrait de naissance ou tout autre document administratif, dès qu’il donne ce numéro, on pusse retrouver tous ses papiers ».

« Tout ce sera numérisé », a précisé le ministre d’Etat, ajoutant qu’il s’agira de « faire en sorte que l’Etat fasse en interne toute sa part d’interaction pour que le citoyen ait la vie facile ».

« Dans deux mois, nous allons pouvoir analyser le travail qui a été réalisé par nos équipes et faire des propositions au Conseil des ministres », a conclu le ministre d’Etat.

Pour le ministre de l’économie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, ce processus va faciliter la vie de l’Etat, mais aussi des citoyens et va également améliorer fortement la sécurité en Côte d’Ivoire.

« Il est possible à partir de l’identifiant de remonter, de retracer plus facilement les opérations qui se font et éventuellement de traquer les personnes qui auraient commis des infractions », a expliqué le ministre Koné, soulignant que « c’est un élément important de simplification de la vie publique ».

« Il s’agit de faire en sorte que l’Etat n’ait plus à demander aux citoyens ce que l’Etat lui-même détient », a poursuivi Bruno Nabagné Koné, également porte-parole du gouvernement.

« Dans les deux mois, nous aurons le rapport du cabinet qui va être commis à cette tâche et nous avons bon espoir que dans les six mois, les instructions du Chef de l’Etat que nous avons reçues à travers le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, nous allons faire en sorte de commencer à produire les premiers résultats au moins sur la base de premiers échantillons », a-t-il conclu.

LS/APA

Source : news.abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique

• Ligue Ivoirienne des Secrétaires de Côte d’Ivoire: La nouvelle équipe investit




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *