diffa

Niger : la formation professionnelle décolle

59 vues | Laissez un commentaire

Alors que les entreprises peinent à recruter, Niamey veut faire émerger une nouvelle génération plus qualifiée. Un effort rendu possible par l’ouverture de nombreux établissements techniques.

Le constat est alarmant. Le Niger compte aujourd’hui beaucoup trop de jeunes non scolarisés, déscolarisés ou qui achèvent leurs études sans diplôme, alors que les entreprises recherchent des compétences prêtes à l’emploi. En 2015, Niamey a décidé de prendre les devants en revalorisant la formation professionnelle, un effort d’une ampleur unique au Sahel. Le gouvernement compte presque quadrupler en 2017 le nombre de jeunes engagés dans ces filières, et passer de 8 000 à 30 000 inscrits.

Jusqu’en 2011, il n’y avait dans le pays que deux lycées professionnels et techniques et sept centres de formation. Grâce au Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa), dépendant du ministère des Enseignements professionnels et techniques, les grandes réformes ont débuté en 2015.

SOURCE : Jeune Afrique

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Togo/Une manne de 5,9 milliards de f CFA pour les universités de Lomé et Kara

• Bobo-Dioulasso: l’université baptisée au nom de Nazi Boni

• Statut autonome pour les enseignants: Bientôt une nouvelle grille de 16 échelons

• La Coopérative des enseignants s’active pour le démarrage de ses activités

• Togo – Les enseignants ratissent large pour la création de leur coopérative

• Syndicat National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique – SNESUP: Echec du 2è round des négociations

• Crise à l’Education nationale : Le Sena suspend sa grève

• Association Béninoise des Alumni des Pays-Bas : Les étudiants formés en Hollande à la conquête des opportunités

• Normalisation des années académiques : élargir les concertations en vue d’obtenir des résultats durables

• École malienne : La Sphère d’une année blanche plane !




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *