diffa

Niger : la formation professionnelle décolle

104 vues | Laissez un commentaire

Alors que les entreprises peinent à recruter, Niamey veut faire émerger une nouvelle génération plus qualifiée. Un effort rendu possible par l’ouverture de nombreux établissements techniques.

Le constat est alarmant. Le Niger compte aujourd’hui beaucoup trop de jeunes non scolarisés, déscolarisés ou qui achèvent leurs études sans diplôme, alors que les entreprises recherchent des compétences prêtes à l’emploi. En 2015, Niamey a décidé de prendre les devants en revalorisant la formation professionnelle, un effort d’une ampleur unique au Sahel. Le gouvernement compte presque quadrupler en 2017 le nombre de jeunes engagés dans ces filières, et passer de 8 000 à 30 000 inscrits.

Jusqu’en 2011, il n’y avait dans le pays que deux lycées professionnels et techniques et sept centres de formation. Grâce au Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa), dépendant du ministère des Enseignements professionnels et techniques, les grandes réformes ont débuté en 2015.

SOURCE : Jeune Afrique

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Gabon/Baccalauréat 2017: Les épreuves écrites sont lancées

• Sénégal/Bac 2017: Le Doyen des juges admet 8 personnes en prison

• Niger/Lancement de l’évaluation des enseignants contractuels à Dosso : 2.495 candidats ont répondu présents

• Togo/L’EAMAU récompense ses étudiants en présence du ministre de l’Enseignement supérieur

• Formulaire de demande de bourse d’étude hors Côte d’Ivoire 2017 – 2018

• Bourse d’étude au Brésil 2017 – 2018

• Côte d’Ivoire/Inter/ Un jeune réfugié syrien obtient la mention « très bien » au bac 2017 en France

• Fuites au Bac : Les assurances de Seydou Guèye

• Togo/Proclamation des résultats du probatoire 2017

• Pr Koffi Akpagana etTogo/ Pr David Ekoue Dosseh élevés au rang de Chevalier des palmes académiques françaises




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *