machette

Nigeria/ Un fou attaque une école et taillade trois enfants à la machette

| Laissez un commentaire

 Un drame s’est produit jeudi dans une école primaire dans l’Etat de Borno , dans le nord est du Nigeria .

Un malade mental a pénétré jeudi dans l’enceinte de l’école  primaire de Jafi, dans la ville de Kwaya Kusar, dans le sud-ouest de l’Etat du Borno tuant trois enfants à la machette.

Selon des témoins sur place , l’homme identifié comme Gaji Adamu, a attendu l’heure de la récréation pour commettre son forfait.

Il est entré dans une classe et a commencé à attaquer les élèves frappant à mort deux garçons, âgés d’environ 5 et 7 ans en leur tailladant la tête.

Une autre victime , une petite fille , de 8 ans frappée au visage et gravement blessée au nez est décédée durant son transfert à l’hôpital.

Sans s’arrêter , l’individu s’est rendu dans une autre classe où une institutrice a été blessés en tentant de s’interposer pour protéger les enfants.

Les habitants en colère ont tabassé le fou qui a été conduit inconscient à l hôpital, escorté par les forces de sécurité,avant d’ être emmené vers un poste de police .

Beaucoup soupçonne l’homme d’ être un membre de Boko Haram, selon le porte parole de la police , il s’agirait d’un malade mental.

Une enquête a été ouverte .

koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Guinée: un étudiant ivoirien tué lors des récentes manifestations

• Education nationale: Les instituteurs stagiaires grognent

• Burkina Faso: Six étudiants blessés dans des heurts à l’université de Ouagadougou

• Centrafrique /L’inspecteur académique de Bangui projette la règlementation de vente des articles divers dans les écoles

• Gabon/Dérives des élèves : Le ministère cherche la parade

• Sénégal/Enseignement supérieur : Vers la réforme de l’Office national du Bac

• Togo/L’Université de Lomé dans l’air du temps, s’affirme de plus en plus moderne

• Burkina Faso: Manifestation d’étudiants devant l’Université contre la présence de Macron

• USA: Des étudiants originaires de Côte-d’Ivoire bientôt renvoyés des universités (Diaby Seydou accusé)

• Guinée: Un lycéen tué par la police lors d’une manifestation d’élèves à Conakry




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *