cacao

Nouvelle campagne café-cacao : Le prix bord champ connu le 28 septembre prochain

| Laissez un commentaire

Les producteurs de café et de cacao seront fixés sur leur sort, le 28 septembre prochain. C’est à cette date que le Conseil du café-cacao pour communiquera le prix bord-champ du café et du cacao dans la nouvelle campagne 2016-2017 qui s’ouvre le 1er octobre. Hier, au cours de la 2ème édition du petit déjeuner de la presse, à l’auditorium de la Caistab, la directrice générale du Conseil, Touré Massandjé Listé, en a fait la promesse tout en refusant de se prononcer sur les prévisions de récoltes qu’elle a qualifiées de question «très sensible» et en appelant les producteurs, les exportateurs et tous les acteurs de la filière à faire preuve de patience.

Toutefois, il est à craindre une baisse de la production cacaoyère car, la directrice générale du Conseil du café-cacao a fait des constats alarmants. D’abord, le changement climatique avec une faible pluviométrie alors que le cacao a besoin d’eau pour produire en masse. Ensuite, la maladie du Swollen shoot, «le sida du cacao» qui a provoqué à ce jour 8000ha de cacao arrachés puisque c’est la seule solution disponible contre cette maladie du cacao. Enfin, l’invasion des chenilles pour laquelle le Conseil a déployé 150 millions de FCFA afin de les éradiquer.

Pour le reste, Touré Massandjé Listé a présenté le plan de relance de la filière café qui est en voie de disparition en Côte d’Ivoire alors que ce pays occupait la 3ème place mondiale il y a quelques années. Ce plan qui mobilisera 8 milliards de FCFA, permettra, selon elle, de repositionner le café en Côte d’Ivoire en passant de 100.000 tonnes par an actuellement à 200.000 tonnes l’an d’ici à 2020. Pour ce faire, le Conseil s’appuiera sur la stabilisation du prix bord champ et l’appui aux producteurs. Le bilan de réforme de la filière café-cacao qui enregistre 2 milliards FCFA injectés dans le Fonds d’investissement en milieu rural, 624 millions FCFA dans la lutte contre le racket, 4 milliards FCFA dans la réhabilitation des pistes agricoles, 2 milliards FCFA par an pour la formation de 200.000 producteurs, le projet de recensement des producteurs, le projet e-paiement pour réduire les agressions et vols, le projet «Cacao, ami de la forêt» etc., la tenue du 1er au 3 octobre 2016 de la 3ème édition de la Journée nationale du cacao et du chocolat qui coïncide la tenue de la Journée mondiale du cacao en Côte d’Ivoire, sont les autres points de la conférence de la directrice générale du Conseil.

Source : abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Décès de Johnny Hallyday : L’hommage de Michaëlle Jean à l’artiste

• Didier Drogba et Magic System sensibilisent la jeunesse ivoirienne contre la migration irrégulière

• Concours culturel: Pour promouvoir l’excellence à l’école

• Mise en valeur du tourisme et de la culture: Urbain Amoa préconise la création d’une biennale des arts

• Décès de Régina Yaou: Elle était enfin mise à l’honneur !

• Abissa 2017 : Solibra en campagne contre le diabète et l’hypertension

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Afrik Fashion show 12: le gouvernement encourage les créateurs de mode

• 1ère édition de Sud-Comoé Festival Agnintié – Les ministres du Tourisme et de la Culture veulent pérenniser l’événement.




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *