Ministre Bruno

NTIC / Déclaration du ministre de l’économie numérique et de la poste pour la journée mondiale des télécommunications / 17 mai 2016

| Laissez un commentaire

Mesdames, Messieurs, Chers compatriotes,
Comme chaque année, le 17 mai, le Monde entier célèbre la Journée Mondiale des Télécommunications/TIC et de la Société de l’Information, avec une thématique arrêtée par l’Union Internationale des Télécommunications/TIC, l’Institution spécialisée des Nations Unies en charge de la promotion des TIC.

En ayant à chaque étape accompagné les processus d’innovation, l’UIT a joué depuis plus de cent ans un rôle central dans l’établissement de réseaux de Télécommunications, dans la mise en relation des hommes et des femmes à travers le monde, dans le développement des services TIC et dans la modernisation de nos modes de vie.
Le constat fait par tous est que les progrès et l’innovation dans le domaine des TIC ont été fulgurants dans le monde, notamment au cours des 30 dernières années, d’abord par la vitesse à laquelle ces changements sont intervenus, puis ensuite par leur profondeur, quand on observe la transformation extraordinaire notée au cours des dernières décennies des processus économiques et sociétaux, des systèmes de production et de communication, bref, de nos modes de vie.
Il est indéniable que l’Internet, la plus vaste plateforme mondiale d’offre de services de toute nature est l’une des innovations qui aura le plus contribué au développement des télécommunications en général et à la transformation de nos modes de vie. Ce mouvement mondial va se poursuivre et même s’amplifier au cours des cinq prochaines années, en raison des ambitions fortes de la communauté des Nations dans ce domaine, qui consistent entre autres;
– à connecter l’ensemble des citoyens du monde ;
– par ‘’l’internet des objets’’, à faire communiquer entre eux et avec les humains plus de 40 milliards d’objets ;
– par le ‘’Big Data’’, à traiter et à acheminer des milliards de données dans des domaines aussi divers que la santé, l’éducation, l’agriculture, le transport, la finance, la gestion des villes, la gouvernance des Etats, etc.

C’est dans ce contexte que cette année, l’Union Internationale de Télécommunications a décidé de consacrer la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information à « l’entreprenariat dans le secteur des TIC au service du progrès social ».

Il importe en effet, de préciser que la finalité de notre action est le progrès social, à travers les immenses possibilités qu’offre le Numérique, aux plans de la création de valeur, de l’amélioration des processus de production, de l’effacement des frontières et de l’ouverture des marchés, de la réduction de la pénibilité de certaines tâches, de l’autonomisation de la femme, de la capacité à mieux se soigner et à mieux s’éduquer, etc.

En Côte d’Ivoire, les infrastructures se déploient de plus en plus loin, la connectivité progresse, de plus en plus de personnes utilisent les TIC. La place et le rôle des services et applications sont de mieux en mieux compris par les populations, de même que les possibilités en matière de création d’emplois, en particulier d’auto-emplois. Le chantier est vaste, il s’étend de la conception et des études à la production de contenus et d’applications, en passant par la construction de réseaux et systèmes, à leur maintenance, à la formation et à l’assistance aux utilisateurs, à la cyber sécurité, etc. Le Numérique permet à chaque personne derrière un ordinateur, sans autre matière première que celle de son cerveau, de créer des applications et des services utiles à la communauté, et pouvant avoir une valeur marchande. Chacun devient donc virtuellement Entrepreneur. Avec l’effacement des frontières, le champ d’action de ces Entrepreneurs devient le monde entier, ce qui représente pour notre jeunesse en particulier une chance, une opportunité fabuleuse que nous l’invitons à saisir, en se formant aux métiers des TIC. Ces technologies ne sont plus de simples moyens de communication et de divertissement, mais de véritables outils de production.
De nombreuses opportunités d’emplois se trouvent dans les domaines du commerce électronique, du paiement mobile, du développement d’applications et de logiciels, de l’infogérance, de la dématérialisation de processus, de l’archivage numérique, des centres d’appels, du soutien aux utilisateurs, de la formation, de la production de contenus audiovisuels, de la sécurité des réseaux et systèmes, etc.

Dans le monde, un grand nombre de services innovants sont le fruit de Petites et Moyennes Entreprises (PME) et souvent même, d’entrepreneurs individuels, des jeunes gens motivés, à l’esprit créatif, et souvent dépourvus de diplômes dans les spécialités du secteur. Ici, il s’agit principalement d’observer les besoins autour de soi et de voir comment les TIC peuvent contribuer à améliorer la fourniture des services permettant de les combler.

Mesdames, Messieurs,
Nous notons que, sous le leadership du Président de la République, Son Excellence M. Alassane Ouattara, et en ayant en ligne de mire l’émergence à l’horizon 2020, notre pays a réalisé ces dernières années de grandes avancées dans le domaine des TIC. De nombreux chantiers sont ouverts, qui transforment progressivement notre pays, en mettant à la disposition des populations les infrastructures et l’environnement nécessaires, mais également des applications et des services adaptés à leurs besoins du quotidien (inscriptions en ligne, paiement de bourses, téléenseignement, paiement mobile, déclaration d’impôts en ligne, délivrance de documents administratifs, commerce électronique, gestion du foncier, exploitation agricole, télédétection, sécurité publique, etc.).
Mesdames, Messieurs,
A l’occasion du premier concours de projets innovants lancé par le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste, nous avons reçu plus de 800 candidatures, et presqu’autant de solutions qui répondent de façon pertinente à des problématiques concrètes de la vie de nos populations. Je voudrais ici saluer l’esprit de créativité de notre jeunesse et lui dire que notre ambition est de donner sa chance à chacun de ces projets, dans le cadre d’un accompagnement plus formel.
C’est pourquoi, il nous est apparu utile de mettre en place un Fonds d’accompagnement de ces projets innovants. Ce fonds sera géré par la ‘’Fondation Jeunesse Numérique’’ que nous venons de lancer, dont la mission est à la fois, de faire naître des champions de l’innovation en Côte d’Ivoire, mais également de fournir un environnement propice à l’incubation et au développement de solutions TIC susceptibles d’améliorer les conditions de vie de nos populations. Ce fonds, initialement doté par des ressources publiques, est ouvert à tous nos partenaires au développement ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent contribuer au développement de l’innovation par les TIC, à la formation et à l’employabilité de notre jeunesse, à la création d’emplois et d’activités nouvelles par le Numérique.
Mesdames et Messieurs, Chers Compatriotes,
Je voudrais à l’occasion de cette journée de célébration des TIC dans le monde, vous redire la foi du Gouvernement ivoirien dans la capacité de ces technologies à accélérer la marche de notre pays vers le développement. Je vous invite à prendre le train de la modernité et du futur, celui vers l’émergence à l’horizon 2020, en vous appropriant ces technologies, en les domptant pour en faire des opportunités de création d’emplois, de production de richesses et d’amélioration de nos vies.

-Vive la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information ;
-Vive la Côte d’Ivoire, moderne et prospère.

Je vous remercie.

Source : ips

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Téléphonie mobile : INFINIX Côte d’Ivoire dévoile son portable ZERO 5

• Téléphonie: itel fête ses 10 ans avec le lancement des smartphones à double caméra selfie

• Utilisation des réseaux sociaux et développement des médias numériques :50 journalistes à l’ère du digital

• Union Internationale des Telecommunications(UIT) – La Côte d’Ivoire à la tête de la Commission d’Etudes 1

• Digital : Les soirées professionnelles démarrent

• La CCI-CI organise sa 2ème soirée professionnelle du digital

• TIC- l’ivoirienne Raissa Banhoro remporte le prix de l’innovation RFI

• La 2ème édition d’Africa Cyber Security Conference ouverte à Abidjan

• TIC-Sécurité: l’Afrique se trouve en bonne position pour utiliser la cybersécurité (Mme Katherine Brucker)




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *