brunoko

NTIC / Le ministre ivoirien de la Poste et de l’Economie numérique, Bruno Koné a procédé ce jeudi à l’ouverture de l’édition 2016 de l’AFRICA IT et TELECOM.

| Laissez un commentaire

Ce sont 350 dirigeants d’organismes publics et privés, en provenance de 30 pays qui prennent part à la sixième édition de l’AIT & TF. Il réunit toutes les parties prenantes du secteur des IT et des TELECOM de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Nord. Il est le lieu propice pour débattre, partager les expériences, s’enquérir des dernières avancées en matière technologique, le tout dans un esprit de partenariat Sud-sud.

Avec pour thème, CAP sur la Maturité Numérique, l’AIT & TF 2016 se penchera sur les voies qui peuvent enclencher un processus transformationnel menant l’Afrique vers un futur numérique. Il s’agira notamment de la vision et politques qu’il faut mettre en place pour atteindre la maturité numérique, de l’impact des TIC sur le développement des secteurs économiques et sociaux et les défis liés aux infrastructures et à la connectivité. L’AIT & TF 2016 se veut un cadre favorable et dynamique pour débattre des mécanismes du financement de projets nationaux des TIC et discuter du rôle évolutif des opérateurs de la téléphonie en vue d’accélérer la révolution digitale en Afrique.

En abritant pour la 3ème fois consécutive l’AIT & TF, Abidjan confirme son statut de hub technologique en Afrique de l’Ouest. Le ministre ivoirien de la Poste et de l’Economie numérique, Bruno Koné a fait un exposé sur la situation du développement numérique en Côte d’Ivoire. Il ressort de l’exposé du ministre, que la Côte d’Ivoire est en marche pour son développement numérique, Il a en outre indiqué que le Gouvernement veut faire des TICs un des piliers de l’émergence de la Côte d’Ivoire conformément à la vision du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Invité d’honneur de cette sixième édition de l’AIT & TF, le ministre Sénégalais des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane a invité l’Afrique à s’ouvrir davantage au numérique dans son processus de développement. « La révolution numérique est en marche et l’Afrique ne doit pas la subir mais l’intégrer », a-t-il insisté.

Le Directeur général de l’Agence national du service universel des Télécommunications –TIC (ANSUT), entreprise organisatrice de l’AIT & TF 2016, Soro-Kipeya Euloge a entretenu l’auditoire sur les réalisations effectuées par son entreprise pour la vulgarisation et le développement du numérique en Côte d’Ivoire. Au regard de ses cahiers de charge, l’ANSUT à œuvrer à l’accès du plus grand nombre de personnes aux outils et prestations essentielles de Télécommunication, sur l’ensemble du territoire national. L’on en veut pour preuve le projet de fibre optique dont environ 2000km ont déjà pu être construites sur un total compris entre 8.000 et 10.000 km sur l’ensemble du territoire.

Ouverte ce jeudi, la sixième édition de l’AFRICA IT & TELECOM FORUM fermera ses portes vendredi.

Source :news.abangui.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *