GREENN

NTIC / Téléphonie mobile – 4ème licence : Le cri du cœur des employés de GreenN au gouvernement

259 vues | Laissez un commentaire

Ils sont sûrs de leurs propos. Les agents de l’entreprise de téléphonie mobile Green Network, forts des assurances du nouvel actionnaire de leur société, et mus par le fait que leur firme soit la seule à avoir soumissionné dans le cadre de l’acquisition de la 4e licence, pour exercer dans le domaine en Côte d’Ivoire, ont animé une conférence de presse, le mercredi 2 mars 2016, à leur siège au Deux-Plateaux.

Ces agents, représentatifs de tous les travailleurs de cette société, se sont dits confiants que leur réponse à l’appel d’offres lancé par le ministère de la poste et de l’économie numérique recevra une suite favorable. « Nous sommes sûrs que des quatre opérateurs, nous sommes la seule entreprise à avoir répondu à l’appel d’offres. GreenN a soumissionné à l’appel d’offres lancé par les autorités ivoiriennes et à la date du 23 octobre 2015, le régulateur Artci a confirmé, par courrier, la présélection de GreenN pour l’octroi de la licence avec des indications nécessaires pour finaliser le processus entamé.

En parallèle, le président du groupe Lptic, Faisel Gergab, accompagné d’une forte délégation du conseil d’administration de Lptic et d’experts , a rencontré, à la mi-février, le ministre Bruno Koné, pour proposer un plan global d’investissements et de relance de la marque en Côte d’Ivoire, excluant toute sortie de l’opérateur sur ce marché en croissance », ont développé ces agents.

Pour eux, l’attribution de la 4ème licence à leur structure revêt des enjeux économiques et sociaux. « Au-delà de la volonté des autorités d’assainir le secteur, certains enjeux économiques et sociaux ne peuvent être méprisés. Il est ici important de prendre en compte le volet social que représente la fermeture de certaines entreprises de téléphonie mobile dont GreenN Côte d’Ivoire », ont-ils estimé. Cette question est revenue régulièrement si bien que les conférenciers l’ont qualifiée de cri du cœur des agents de cette entreprise à l’endroit du gouvernement. « C’est notre cri du cœur pour prier le gouvernement à faire en sorte qu’il n’ y ait pas une affaire Cora bis dont les agents courent toujours après leurs droits, depuis 13 ans », ont-ils souhaité.

Au demeurant, les agents de GreenN ont fait savoir que l’acquisition de la 4e licence permettra à leur entreprise de mettre en œuvre les projets qu’elle a développés. « En acquérant la 4e licence, c’est non seulement maintenir l’activité mais aussi et surtout la développer par l’extension de la couverture réseau d (…)

 

Source : educarriere.ci

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Cyber Sécurité: SOLUTECH et SYMANTEC proposent des solutions innovantes

• Infinix, lance la 5ème génération de sa série HOT avec le HOT 5

• Africsearch Côte-d’Ivoire apporte son expertise à la 3è édition des Masters Classes du Numérique

• Dawit Bekele, expert TIC prédit un « progrès fulgurant de l’internet » en Afrique

• NTIC / Côte d’Ivoire: 200 mille jeunes ivoiriens seront initiés à l’informatique en octobre prochain

• Un Ivoirien connecte un village isolé à Internet… grâce à la lumière !

• Côte d’Ivoire/ Abidjan va accueillir la 2ème Conférence africaine sur la cyber-sécurité

• Développement technologique : l’Ivoirien Fal Diabaté, expert chez INTEL instruit les étudiants de l’université FHB sur les dernières tendances technologiques

• En Chine, le cash en voie de disparition au profit du smartphone

• Les Masters Classes du Numérique mobilisent les entreprises pour la 8è édition des Jeux de la francophonie




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *