bamako

Péril sur l’éducation malienne: 436 écoles fermées dans les zones affectées par la crise sécuritaire

106 vues | Laissez un commentaire

La Maison du partenariat de Bamako en face de l’Ecole normale supérieure (ENSUP) a servi de cadre le vendredi 14 avril 2017, pour la cérémonie de lancement de la « 3ème PHASE du Projet Fonds de la Société Civile pour l’Education ». Ce projet d’un montant de 70 millions de FCFA est piloté par la Coalition des Organisations de la Société Civile pour l’Education Pour Tous au Mali (COSC-EPT / Mali) en partenariat avec le Réseau Africain Pour l`Education pour Tous (ANCEFA). L’objectif global du projet est de renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles de la Coalition EPT, de ses membres pour influencer les politiques éducatives en vue de l’amélioration d’une éducation inclusive et équitable de qualité. La cérémonie de lancement était présidée par le directeur adjoint de CAP (Centre d’animation pédagogique), Mohamed Tolo, en présence du secrétaire général de la COSC-EPT / Mali, Souleymane Bocoum, du coordinateur national du projet, Mahamadou Ongoïba et d’autres personnalités. Dans son discours, Souleymane Bocoum a fait savoir que malgré les accords de paix signé en 2015, 436 écoles sont fermées dans les zones affectées par la crise sécuritaire au Mali. Avant d’ajouter que les problèmes liés à l’insécurité, notamment l’insuffisance des enseignants dans les zones du conflit, l’endommagement des bâtiments éducatifs, la pollution des écoles par les restes explosifs de guerre constituent des dangers réels pour les enfants et les enseignants et empêchent l’accès à une éducation de qualité pour tous les enfants du pays. A sa suite, le coordinateur national du projet, Mahamadou Ongoïba a présenté ledit projet. Selon lui, la Coalition des Organisations de la Société Civile pour l’Education Pour Tous au Mali a obtenu, à travers un partenariat soutenu avec la Campagne Mondiale pour l’Education (GCE) et ANCEFA un financement dans le cadre des initiatives de la 3ème Phase du Fonds de la Société Civile pour l’Education (FSCE III) pour un montant de 70.000.000 F CFA pour deux ans: de 2016 à 2017.

SOURCE : Le Républicain

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Gabon/Baccalauréat 2017: Les épreuves écrites sont lancées

• Sénégal/Bac 2017: Le Doyen des juges admet 8 personnes en prison

• Niger/Lancement de l’évaluation des enseignants contractuels à Dosso : 2.495 candidats ont répondu présents

• Togo/L’EAMAU récompense ses étudiants en présence du ministre de l’Enseignement supérieur

• Benin/UAC: Le Conseil de Gouvernance de l’ENEAM installé

• Formulaire de demande de bourse d’étude hors Côte d’Ivoire 2017 – 2018

• Bourse d’étude au Brésil 2017 – 2018

• Côte d’Ivoire/Inter/ Un jeune réfugié syrien obtient la mention « très bien » au bac 2017 en France

• Fuites au Bac : Les assurances de Seydou Guèye

• Togo/Proclamation des résultats du probatoire 2017




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *