diamond_cement_western

Pour licenciement abusif : Trois employés de Diamont cement réclament près 100 millions Fcfa à leur employeur

140 vues | Laissez un commentaire

100 millions Fcfa ! C’est le montant que trois employés de l’usine de cimenterie de Diamont cement de Gangounterie réclament aux Indiens propriétaires de cette unité industrielle. Motif évoqué par les plaignants : licenciement abusif. Selon des sources proches du dossier, tout est parti d’une injonction “à caractère néocolonialiste” des Indiens à certains employés de cette usine située dans le cercle de Bafoulabé.

“Les Indiens ont exigé à ce qu’on transporte dans les camions 6 chargements de graviers sur plusieurs km en une heure. On leur a fait savoir que techniquement et humainement c’est impossible, on ne peut faire que quatre voyages. Aussitôt que nous avons avancé ces raisons, ils nous ont mis en chômage technique tout en nous donnant 250 000 Fcfa. Comme nous sommes au nombre de 7 personnes concernées par cette affaire, quatre ont pris leurs sous. Et les trois autres, dont moi-même, avions refusé ces miettes et transporté l’affaire devant le Tribunal de Kayes pour trancher. Cette juridiction nous a envoyé devant le Tribunal de Kita” nous a confié Djouraté Diarra, un employé concerné par ce licenciement.

Devant cette juridiction, M. Djouraté qui qualifie les nouvelles mesures de la direction de la cimenterie Diamont Cement comme des décisions rétrogrades, violant toute dignité humaine, réclame 36 millions Fcfa à Diamont Cement. Ces deux autres collègues réclament 33 millions Fcfa pour l’un et 28 millions Fcfa pour l’autre. Ce qui fait en tout 97 millions Fcfa. Le verdict est attendu ce 30 novembre. Il faut rappeler que depuis environ 7 mois, Diamont Cement a mis ces 7 personnes à la porte.

Source:abamako.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• CEPE 2017 A KORHOGO, VOICI LES CANDIDATS LIBRES.

• ZIMBABWE : PRÊT À TOUT POUR SA FIANCÉE EXAMEN

• Il meurt après avoir bu 4 bouteilles de vodka lors d’un concours d’alcool

• Le coeur d’un bébé bat une première fois quatre semaines après sa naissance

• Une factrice donne à manger aux chiens des boulettes farcies de clous

• Une femme transportée à l’hôpital avec la main coincée dans un hachoir à viande

• Côte d’Ivoire/ Une dame ébouillantée à Niakara lors d’une dispute de voisinage

• Un Libanais tente de se suicider en se jetant dans la lagune à Abidjan

• Elle saute sur le capot pour empêcher le vol de sa voiture

• Etats-Unis : un enfant éjecté d’un toboggan aquatique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *