Université de Lomé

Pr Koffi Akpagana etTogo/ Pr David Ekoue Dosseh élevés au rang de Chevalier des palmes académiques françaises

43 vues | Laissez un commentaire

Pr Koffi AKPAGANA et Pr David-Joseph Ekoué DOSSEH, deux enseignants de l’Université de Lomé ont été élevés le mardi 4 juillet 2017 au rang de Chevalier des Palmes académiques françaises par S.E.M Marc FONBAUSTIER, Ambassadeur de France au Togo.

La cérémonie qui a eu pour cadre les jardins de l’Institut Français de Lomé a vu la présence du 1er Vice-Président de l’UL, des collègues enseignants-chercheurs, et collaborateurs de l’UL, des amis et famille des deux nouveaux chevaliers.

S’adressant au Pr Koffi AKPAGANA, le diplomate français a évoqué ses qualités de botaniste de renom, mais aussi d’homme de terrain soucieux de la qualité de la vie universitaire et qui l’a manifesté durant huit ans au poste de 2ème Vice-Président de l’UL. ‘‘Cet insigne marque la reconnaissance des services rendus à la recherche scientifique, à la langue et à la culture française’’ a conclu S.E.M Marc FONBAUSTIER.

Ce fut alors le tour de Pr David-Joseph Ekoué DOSSEH de recevoir son insigne. Mais avant, l’Ambassadeur de France a relaté avec des mots justes des aspects de la vie de l’homme, un chirurgien au grand cœur, un enseignant aimé et respecté de ses étudiants et enfin un homme qui met ses qualités au service de la coopération à l’UL.

‘‘Pour les valeurs d’humanisme que vous ne cesser de manifester en toutes occasions et que nous partageons, en reconnaissance des éminents services que vous avez rendu à la coopération universitaire, à la langue et à la culture française, j’ai le plaisir et l’honneur de vous remettre au nom de la République Française les insignes de Chevalier des Palmes Académiques’’, a indiqué l’Ambassadeur de France.

Précisons que l’ordre des Palmes académiques est une décoration française ré-instituée le 4 octobre 1955 par le président du Conseil Edgar Faure. Elle fait suite à la distinction d’officier d’Académie, créée en 1808 par Napoléon Ier pour honorer les universitaires éminents. C’est la plus ancienne des distinctions décernées uniquement à titre civil. Les Palmes académiques se déclinent en trois grades notamment Chevalier, Officier, et Commandeur, le plus élevé. … suite de l’article sur Autre presse

SOURCE : Université de Lomé 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Corruption au Niger : Près de 5 milliards de FCFA versés par an à des enseignants « fictifs »

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Burkina Faso: Un enseignant enceinte 5 filles de la même classe à Mangodara

• Togo: Résultats du BEPC, 72.148 admis

• Sassou N’guesso parrain du 30è anniversaire l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer d’Abidjan

• Bénin / BAC 2017: À 11 ans il décroche son baccalauréat

• Niger/Situation socio académique à l’UAM : les étudiants élisent domicile dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs

• Togo/BAC II 2017 : Un réseau de tricherie démasqué au centre d’écrit de Kouvahey

• Togo/53 enseignants togolais promus lors de la 39e session du CAMES

• Benin/Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle: Le recrutement des vacataires suspendu




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *