Violences-Sexuelles-Basées-sur-le-Genre-VSBG-en-Côte-d’Ivoire

Promotion du genre- Appui financier des États Unis contre les violences sexuelles basées sur le genre.

| Laissez un commentaire

La Chargée d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis Katherine Brucker a annoncé le mercredi 6 décembre 2017 à Abidjan, une assistance d’environ un million de dollars visant à soutenir le Projet d’Appui au Renforcement de la Réponse aux Violences Sexuelles Basées sur le Genre (VSBG) en Côte d’Ivoire.

Le Projet VSBG sera exécuté par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et contribuera à la promotion de la paix et de la réconciliation, en mettant un accent particulier, sur les régions ouest et sud-ouest du pays, qui sont plus affectées par les conflits.

Au cours d’une réception à laquelle a pris part, la Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant, et de la Solidarité, Mariatou Koné, dans le cadre de la commémoration des 16 Jours d’Activisme contre les Violences Basées sur le Genre, Katherine Brucker a déclaré que « ce don servira à la mise en œuvre du projet pour la pérennisation et la consolidation des acquis de la Côte d’Ivoire en matière de la paix, la réconciliation nationale et de cohésion sociale après le départ de l’ONUCI »

La chargée des affaires des États-Unis a saisi l’occasion pour souligner l’ampleur du phénomène mais aussi la nécessité de continuer la campagne afin d’éliminer les violences basées sur le genre. « Que faut-il pour que le plus fort arrête de s’en prendre au plus faible, que les sociétés arrêtent de couvrir de honte les victimes, et que les gouvernements punissent les coupables en bons criminels qu’ils sont ?  Je n’ai pas les solutions, mais je peux vous donner ce soir deux suggestions : l’importance des partenariats et l’importance du dialogue, » a-t-elle souligné.

Katherine Brucker a par ailleurs demandé aux victimes des violences de briser le silence, avant d’ajouter que « c’est la raison pour laquelle nous nous rassemblons chaque année pour la campagne des 16 jours en arborant la couleur orange. »

Le projet VSBG permettra de renforcer le professionnalisme des forces de sécurité intérieur, l’efficacité de la justice, la confiance des populations dans les instruments légaux et les capacités nationales et celles des services de sécurité en matière de prise en charge des cas de violences sexuelles basées sur le genre.

Pole Afrique

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *