attitude-mental-1

Psychologie / Pour réussir vos études, votre attitude mentale est la chose la plus importante  

| Laissez un commentaire

 

«La cause du succès ou de l’échec relève beaucoup plus d’une attitude mentale que d’une capacité mentale» – Walter Scott.

C’est déjà assez clair, non? Je vais, avant de commencer, vous poser quelques petites questions, et vous suggérer des réponses. Lisez les questions, puis les réponses. Chaque fois, lisez-les à haute voix, de manière à bien vous entendre parler. Surtout, imaginez que c’est vous-même qui vous dites ces réponses, essayez d’en être convaincu.

Question 1: Désirez-vous ardemment réussir? Voulez-vous vraiment réussir vos études?

Réponse: «Oui, je veux absolument réussir mes études!»

Question 2: Croyez-vous que si vous faites ce qu’il faut, si vous travaillez avec les méthodes qu’il faut, vous y arriverez?

Réponse: «Oui, si je fais ce qu’il faut, je réussirais sans aucun doute mes études, j’y arriverais!»

Question 3: Jusqu’à quel point êtes-vous prêt à accepter et à croire que vous pouvez y arriver, exactement comme vous voulez?

Réponse: «Je suis un gagnant, je vais y arriver, je le sais!»

Question 4: Jusqu’à quel point êtes-vous prêt à affronter les difficultés que vous rencontrerez tout au long de vos études? Est-ce qu’un petit échec ne vous découragerait pas?

Réponse: «Non! Je ne me découragerai jamais, je n’abandonnerai jamais. Je donnerai tout ce qu’il faut et j’y arriverai. Je suis un futur champion, et je me prépare dès maintenant!»

Maintenant, comment vous sentez-vous? Un peu plus motivé, avec beaucoup plus de confiance qu’avant le début de la lecture de cet article? Ce que vous venez de faire à travers cette série de questions et réponses, c’est ce qu’on appelle l’autosuggestion. Vous vous êtes dit à vous-même combien vous voulez réussir, combien vous êtes prêt à tout donner pour y arriver, et combien vous savez que si vous faites ce qu’il faut, vous allez y arriver. Aussi, vous vous êtes surtout dit que les échecs ne vous décourageront pas. Vous vous êtes parlé à vous, vous vous êtes motivé, vous vous êtes préparé mentalement. Cette préparation mentale, c’est ce que font tous les grands champions, toutes ces légendes que vous admirez, que vous respectez et que vous adorez.

Tous les grands champions, sans exception, ont ce point en commun: un mental d’acier qu’ils ont forgé, travaillé, peaufiné et renforcé, avec le temps. Croyez-moi, c’est surtout ça qui fait leur réussite.

Et sachez-le, peu importe votre niveau actuel, et peu importe votre confiance en vous, vous aussi pouvez être de grands champions dans vos études. Tout le monde a cette capacité-là, la différence entre ceux qui échouent et ceux qui réussissent étant seulement dans la manière de penser, de voir les choses, de croire en soi. En clair : tout dépend de l’attitude mentale. Si vous avez ce mental de champion, vous réussirez sans aucun doute dans tout ce que vous ferez. La bonne nouvelle, est qu’il n’est pas difficile de travailler cet aspect en vous. Vous le pouvez, si vous le voulez.

Revoyons la citation du début de cet article: «La cause du succès ou de l’échec relève beaucoup plus d’une attitude mentale que d’une capacité mentale.» C’est encore plus clair maintenant, n’est-ce-pas?

Pour comprendre encore davantage, lisez ce qui suit, je vous dirai par la suite quel sportif de haut niveau l’a dit: «Je maintiens mon corps en pleine forme pour le travail. Je suis toujours affûté, et je ne me concentre pas que sur une partie de mon corps, mais sur la totalité, surtout sur l’aspect mental qui, selon moi, est le plus important de tous

Savez-vous qui a dit cela? C’est Cristiano Ronaldo. Le connaissez-vous? Il est triple Ballon d’Or, l’un des deux footballeurs les plus brillants et les plus incroyables que le monde ait connus ces dernières années. Son arme principale, il le dit sans détour: c’est le travail sur son mental. Et comme je vous le disais ci-dessus, c’est le secret de tous les grands champions!

Vous voulez aussi devenir des champions, n’est-ce pas? Vous voulez réussir brillamment vos études, avoir un parcours scolaire et une carrière de rêve, n’est-ce pas? Alors, vous devez miser énormément sur l’aspect mental de votre préparation. C’est inévitable.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que dans la plupart des équipes qui accompagnent les grands sportifs et tous ces grands champions que vous voyez à la télé, il y a presque toujours un préparateur mental. Ce n’est pas pour rien que dans certaines formations données dans les plus grandes écoles du monde, il y a des coaches en développement personnel pour les étudiants. Enfin, ce n’est pas pour rien que dans la plupart des écoles et universités qui ont les moyens, il y a toujours uneéquipe de psychologues et de conseillers pour suivre, aider, soutenir et motiver les étudiants, …pour travailler sur leur aspect mental. Et ça fait VRAIMENT la différence!

L’exemple des spartiates, ces redoutables guerriers de l’extrême

Ceux qui ont regardé le film «les 300» en ont déjà une idée. Les spartiates sont parmi les soldats les plus résistants, les plus combatifs et les plus courageux que le monde ait connus. L’un des épisodes les plus spectaculaires de leur histoire passe dans le film «les 300». Le roi Léonidas, accompagné de seulement 300 soldats, infligea d’énormes et d’énormes dégâts à l’armée du roi perse Xerxès, pourtant formée de milliers et de milliers de soldats, ce qui représente l’une des batailles militaires les plus célèbres de toute l’histoire.

300 soldats, contre des milliers et des milliers de combattants. Avant de perdre la vie, ils leur ont causé autant de dégâts. Imaginez-vous le genre de force mentale que ces soldats avaient pour pouvoir affronter une armée aussi immense, sans aucune peur, alors qu’ils n’étaient que 300 soldats. C’est cette force que vous devez avoir face à vos difficultés scolaires!Et si vous l’avez, vous réussirez dans vos études ainsi que dans tout ce que vous faites!

Et cela se travaille

Avoir le mental de gagnant et réussir brillamment vos études, cela se travaille. Pouvoir vous tenir debout et dire, peu importe les obstacles: «je sais que je vais y arriver», ça se travaille. Pouvoir vous tenir devant une épreuve de mathématiques, de physique, de littérature, voire n’importe quelle difficulté, et dire: «je ne reculerai devant rien de tout ça», ça se travaille.

«Je suis un(e) champion(ne), je suis un(e) «Boss». Même si je ne fais pas partie des meilleurs élèves pour le moment, ça arrivera!»

Bonus:

La recette magique pour booster votre confiance chaque jour et avoir un mental de champion.

Avoir l’esprit d’un gagnant, d’un vrai champion, demande beaucoup de travail sur soi. L’un des aspects les plus importants, c’est votre confiance en vous. Vous devez avoir une énorme confiance en vous, si vous voulez aller loin. Voici un exercice qui vous aidera à augmenter considérablement cette confiance:

Chaque matin, avant de sortir de chez vous pour l’école, regardez-vous dans le miroir, droit dans les yeux, et répétez ces phrases:
«Je suis un(e) champion(ne), je suis un(e) «Boss». Même si je ne fais pas partie des meilleurs élèves pour le moment, ça arrivera! Il me suffit de travailler comme il faut, de faire ce qu’il faut, de persévérer, de ne jamais lâcher, et je vais y arriver. Oui, je suis un champion, le futur BOSS, parmi les champions!»

 

Répétez ces phrases chaque jour, et chaque fois avant de travailler. Répétez-les aussi dans vos moments difficiles, et pourquoi pas même dans vos moments de joie. Ces phrases représentent un infaillible moteur, pour votre confiance.

Source : abcchampions.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Comment se préparer pour les fêtes de fin d’année ?

• Pour bien dormir, vaincre le stress et la fatigue

• Remèdes anti-mouches !

• Le zeste de citron une mine de bienfaits

• Les extensions de cils peuvent-ils endommager vos yeux?

• Pourquoi ce besoin d’étaler sa vie sur Internet ?

• SOS cancer de la prostate

• La magie du miel !

• Tout sur l’Iphone X

• Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *