observateur

Qui est Observateur, le type le plus délirant de l’internet ivoirien ?

| Laissez un commentaire

En quelques mois, un jeune Ivoirien connu sous le nom de Observateur, fait mourir de rire une partie du web en publiant des vidéos délirantes où il se met en scène donnant son avis, sur tout et n’importe quoi.

Au départ il y a l’incrédulité. Lorsque l’on tombe la première fois sur une vidéo d’Observateur, on se demande vraiment à quoi et à qui on a à faire. Si les pionniers de l’humour viral du web, comme Norman en France, étaient facilement identifiables en tant qu’humoristes, le style de ce jeune Ivoirien a de quoi décontenancer.

Tout dépend d’abord du média par lequel on croise son chemin. Sur Instagram, où les vidéos sont des boucles de 15 seconds maximums, il privilégie les délires absurdes. On sent qu’on est ici dans le laboratoire d’improvisation où tout se tente, comme dans une séquence pendant laquelle il tartine un morceau de pain en commentant simplement : « Je tartine… Hummm… Hummm… Kinder Bueno ! Hummm ! ». La forme de sa tête, qu’il qualifie de « tête d’obus » est aussi un objet d’autodérision qu’il place dès qu’il peut, coupant court aux moqueries supposées.

Observateur n’est pas avare en conseils existentiels, à l’image de cette vidéo où il donne aux internautes sa méthode pour éviter de regarder ce qui leur déplaît : « Ce qui me plaît pas je ne regarde pas. Exemple : j’évite d’aller dans la salle de bain parce que là-bas il y a un miroir ! Je risque de me voir, donc je ne fréquente pas la salle de bain où il y a le miroir. »

Sur sa chaîne YouTube, la plupart des mises en scène sont sommaires, le comédien s’adresse à la caméra, torse nu ou habillé, dans un plan serré. Mais les délires sont plus longs, plus préparés. « Un mélange d’humour, mais surtout d’absurdités », nous prévient la description de sa chaîne. Il y aborde tous les thèmes du moment, cela va de l’affaire de la sex tape de Valbuena au blanchiment de la peau, en passant quelques mises au point avec les rageux et autres trolls qui doivent constituer, on le suppose, une partie de son audience.

Les titres de ses dernières vidéos sont explicites : « Les veulent me donner une blanche pour mon visa », « Comment devenir blanc pour éviter les racistes » ou encore « La politique française et Daesh ».

Ils se livrent également à un exercice plutôt très amusant, un peu plus élaboré visuellement, où il répond à ses abonnés sur Snapchat. Et là ça fuse, ça envoie des vannes dans tous les sens. Et l’humour absurde domine toujours comme lorsqu’un jeune homme lui intime de le mettre dans sa prochaine vidéo. Ce à quoi il répond : « Et tu vas me faire quoi ? Non je ne te mettrai pas dans ma prochaine vidéo ! ».

Source : jeuneafrique.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique

• Ligue Ivoirienne des Secrétaires de Côte d’Ivoire: La nouvelle équipe investit

• Le HCR cherche des places d’accueil pour 1.300 réfugiés vulnérables en Libye (communiqué)




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *