Rehabilitation-Ecoles-Publiques-0000

Réhabilitation des établissements scolaires publics : la phase pilote qui concerne Cocody, présentée récemment

43 vues | Laissez un commentaire

Malgré les efforts de l’Etat et de ses démembrements, le constat est clair, il y a une forte dégradation des établissements scolaires publics en Côte d’Ivoire. Afin d’y remédier, la société internationale d’expertise (SIE) pour le compte d’une association de cadres d’entreprises, Egregorsis, a décidé de mettre en œuvre un Programme de réhabilitation des établissements scolaires en Côte d’Ivoire (Presci) dont le projet pilote s’appliquera à Cocody. Les initiateurs ont présenté ce programme, vendredi dernier, à Cocody-Angré, au siège de la SIE. A cet effet, le président d’Egregorsis, Lionel Christian Gnanzou, a fait savoir que ce programme vise dans une première phase à la réalisation du premier objectif. « Contribuer à la création d’un vaste mouvement de solidarité incluant à la fois les entreprises, les organisations, les institutions et la population », a-t-il affirmé. Selon M. Gnanzou, ce mouvement de solidarité qui s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de Cocody est un appel au changement de la couleur des établissements scolaires. Le président d’Egregorsis a souligné qu’il s’est engagé dans une telle initiative lorsqu’en tant que président de Coges d’Attoban, lui et ses pairs ont pu réhabiliter 14 toilettes, en un mois. « A cause de la détérioration des toilettes, nos enfants urinaient à même le sol. Mais grâce à la mobilisation des parents d’élèves, 14 latrines ont été construites et renouvelées. Cette situation d’Attoban est la même dans plusieurs autres localités. C’est pourquoi, nous nous sommes engagés à étendre l’expérience de notre quartier à l’ensemble de notre commune », a-t-il souligné. Vu l’intérêt hautement social du projet, Lionel Christian Gnanzou a souhaité un fort appui institutionnel non seulement de la part de la mairie de Cocody, mais également des différents ministères en charge de l’éducation, ainsi que celui de l’Economie numérique et de la poste. Pour Christian Djédjé Koffi, chef du projet, il s’agira de sensibiliser les entreprises afin de collecter 2 milliards F en deux ans pour réhabiliter les établissements scolaires de Cocody. A l’en croire, ce programme est important dans la mesure où il contribuera à améliorer l’hygiène et la salubrité dans les établissements scolaires publics. Par conséquent, a-t-il poursuivi, il permettra de promouvoir une culture d’assainissement chez les élèves, enseignants et parents d’élèves organisés en comité de gestion des établissements scolaires. Paul Dakouri, chef de service éducation-formation de la mairie de Cocody, a salué la pertinence de ce projet. « Je suis venu écouter. Je me suis rendu compte de l’intérêt du sujet. Je vais rendre compte au maire N’Goan Aka Mathias qui accorde une place de choix à ce type de projet », a-t-il avancé

 SOURCE : Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire / Les institutrices de Divo s’unissent pour une grande fête du travail

• Côte d’Ivoire/ Baccalauréat 2017 : 2403 candidats composeront dans la DRENETFP de Dimbokro

• Education : la Côte d’Ivoire nominée pour la seconde fois au Global Inclusion Awards

• Côte d’Ivoire/ Education: Les épreuves physiques du Baccalauréat se déroulent dans le calme à M’Bahiakro

• Côte d’Ivoire/ Une école maternelle et une salle d’initiation à l’informatique pour Tongon

• Côte d’Ivoire – Calendrier des examens de l’Enseignement général 2017-

• Côte d‘Ivoire / Des enseignants chercheurs en formation pour des projets à dimension internationale

• Côte d’Ivoire/ Le Dren explique les causes des arrestations d’élèves à Gagnoa

• Emploi Jeunes : 10 jeunes en stage pré-emploi à Boccard

• Campus universitaire de Cocody : le trajet des bus électriques de Bolloré prolongé jusqu’aux résidences des étudiants




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *