Washington-Amadou-Gon-Ambassade-CIV-0036

Rencontre avec la diaspora vivant aux Etats Unis : le premier ministre Amadou Gon Coulibaly promet de faciliter le retour de ceux qui veulent investir en Côte d’Ivoire

107 vues | Laissez un commentaire

Présent aux Etats-Unis dans le cadre des Réunions du printemps du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International (FMI), le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a rencontré samedi la diaspora ivoirienne avec laquelle il a échangé sur la situation politique, économique et sociale de la Côte d’Ivoire.

« En marge de ces réunions, il était important de rencontrer les Ivoiriens des Etats-Unis à qui le président Alassane Ouattara demande de prendre une part active au développement économique et social du pays », a dit le Chef du Gouvernement, en entame de ses propos.

Poursuivant, le Premier Ministre a affirmé que le Chef de l’Etat salue les efforts abattus au quotidien par les Ivoiriens vivants aux USA en vue de donner une belle image de la Côte d’Ivoire, les encourageant à continuer dans ce sens mais dans le strict respect des lois en vigueur sur leur terre d’accueil.

Mais il a surtout insisté sur l’appel du Président Ouattara à ses compatriotes vivant aux Etats-Unis à venir contribuer au développement du pays. «Le pays va bien, la paix et la sécurité sont revenues et les perspectives économiques sont bonnes. Le Gouvernement travaille à ce que tous les Ivoiriens, même ceux de l’extérieur bénéficient des retombées de la croissance continue», a dit le Premier ministre. Promettant que tout sera mis en œuvre pour faciliter leur retour, surtout si c’est pour investir en Côte d’Ivoire.

Le Chef du Gouvernement a annoncé un deuxième forum de la diaspora ivoirienne en mai prochain en Côte d’Ivoire pour faire le point de ce qui s’est passé depuis l’appel du président Alassane Ouattara aux Ivoiriens de l’extérieur. «cela va sans nul doute permettre de déceler les problèmes et prendre des mesures collectives afin de préparer l’accueil des uns et des autres », a-t-il expliqué.

La question de la réconciliation était au menu des échanges. Ainsi L’Union Fraternelle des ivoiriens, par la voie de son porte-parole, Biaka Alain a appelé à désarmer les cœurs pour avoir une réconciliation effective au pays. « Une réconciliation en Côte d’Ivoire réagirait sur une réconciliation ferme et effective aux USA, ce qui va permettre d’investir au pays car nous avons peur d’investir en Côte d’Ivoire alors que nous en avons la capacité. Nous demandons donc au président Ouattara de libérer les prisonniers et acteur politiques » a-t-il plaidé, soutenant que pardonner est un acte fort.

Se réjouissant d’être « en famille », le Premier ministre a tenu à dire « certaines vérités ». « La crise difficile que nous avons connu a pris fin en 2011 et depuis, le président de la République a lancé un processus de réconciliation nationale. Il n’est donc pas exact de dire qu’il y a des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire car personne n’est en prison pour ses opinions politiques. Tous ceux qui ont été arrêtés dans le mouvement de la crise ont été remis en liberté. Dans la vie politique ivoirienne, toutes les forces y sont représentées et il y a des coalitions qui se créent sans problème. Depuis 2012, il y a des atteintes à la sureté de l’Etat a travers des attaques de commissariats et de camps et ceux qui sont en prison aujourd’hui ont tenté de troubler la quiétude de l’Etat» a-t-il martelé, précisant que le rôle du chef de l’Etat est de protéger la République et les ivoiriens. « Il faut bien situer les responsabilités de tous les côtés, ensuite, la constitution donne les moyens au président de prendre des décisions en tout état de cause. Mais cela se fait lorsque la justice a fait son travail et elle le fait » a-t-il dit.

Concernant l’objet principal de sa visite aux Etats-Unis, Amadou Gon Coulibaly s’est félicité des échanges fructueux que lui et la délégation qui l’accompagne, ont eu avec les différentes institutions rencontrées. « la Côte d’Ivoire entretient d’excellentes relations avec les différentes institutions. Nous avons donc eu des rencontres fructueuses avec le FMI, la Banque mondiale, les autorités américaines et les partenaires au développement. Ce qui va permettre d’avoir des retombées positives pour notre pays», a-t-il dit.

Le chef du Gouvernement, qui était accompagné des Ministres Kaba Nialé du Plan et du Développement, Adama Koné de l’Economie et des Finances, Thierry Tanoh, du Pétrole de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Anne Ouloto, de l’environnement du Développement durable et de la Salubrité, a offert une enveloppe de 12.000 dollars à ses « frères et sœurs », avant de prendre congé d’eux.

Avant son retour à Abidjan, le premier ministre Amadou Gon rencontrera dimanche la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Le nouvel Airbus A320 de Air Côte d’Ivoire a atterri à Abidjan, après une escale à Ouagadougou

• Côte d’Ivoire : 28,9 milliards de FCFA de la BAD pour la gouvernance économique et la croissance

• Formulaire de demande de bourse d’étude hors Côte d’Ivoire 2017 – 2018

• Bourse d’étude au Brésil 2017 – 2018

• Bourse d’étude en Egypte 2017 – 2018

• Côte d’Ivoire: des Jeux de la Francophonie dans un contexte tendu

• Transport aérien : Air Côte d’Ivoire réceptionne son 1er Airbus A320 à Toulouse

• Formation professionnelle et Promotion de l’emploi: un projet de formation de jeunes entrepreneurs et artisans lancé à Abidjan

• SANTE : UN IVOIRIEN INVENTE LE CARNET DE VACCINATION ELECTRONIQUE

• Côte d’Ivoire / Quatre nouvelles salles de classe pour le collège moderne de Zagné




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *