pleure

Santé / Pourquoi avons-nous besoin de pleurer ?

| Laissez un commentaire

Loin d’être synonyme de fragilité, les pleurs nous aident à canaliser et à libérer nos tensions, et ont sur notre organisme un effet similaire à celui des analgésiques.

 

Nous pleurons depuis la naissance. Parfois de tristesse, parfois de bonheur.

Nous retenons souvent nos envies de pleurer car nous pensons que nous sommes ainsi plus courageux ou nous avons honte de pleurer devant d’autres personnes.

Pourtant, ce type de décharge est vital pour s’exprimer et pour aller de l’avant.

Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer pourquoi nous avons besoin de pleurer de temps en temps.

Pleurer nous libère profondément

Les larmes sont utilisées à tout type de fins: pour soulager les peines, pour attirer l’attention, pour montrer sa tristesse ou sa déception, pour se souvenir de quelque chose qui a eu lieu dans le passé ou même quand nous éternuons, quand nous sommes heureux ou que nous rions aux éclats.

Pleurer nous soulage, nous calme et peut nous aider à prendre conscience des choses que nous voyons (et auxquelles nous résistons).

Il vous est certainement arrivé d’avoir pleuré de toutes vos forces et de vous être endormi par la suite et d’être sorti dehors pour faire une activité, tout simplement car les larmes vous ont soulagé un grand poids.

 

Il y a des personnes qui ont la capacité de pleurer mais d’autres qui n’y arrivent pas si facilement.

Quand nous sommes petits, on nous réprimande lorsqu’on pleure car on nous dit que l’on est fragile ou capricieux.

Cela reste gravé dans notre esprit et à cause de cela, nous ne nous permettons pas de pleurer quand nous en avons besoin.

Le fait de trop contrôler les émotions (en les niant ou en les déguisant avec un faux sourire) est nocif pour la santé.

Si le corps accumule trop de sensations négatives, il génère de la dépression, de la tension ou du stress, mais il est probable que le caractère ou la personnalité changent également.

Irritabilité, mauvaise humeur et nervosité font partie des signaux d’alarme.

N’oubliez pas que l’organisme doit expulser tout ce qui lui fait du mal.

Un jour, il ne pourra plus supporter de garder ces larmes et cette tristesse, et il déclenchera soit une grosse crise de pleurs soit une crise de colère.

Concernant les souffrances physiques causées par le fait de ne pas pleurer, on peut évoquer les maux de tête ou de cou, le mal-être stomacal et les nausées.

Les défenses se réduisent et on est plus exposé aux maladies d’une façon générale.

De plus, les émotions retenues bloquent le flux d’énergie et cela influe également sur la santé.

Les pleurs profonds sont une excellente manière naturelle de se soulager de ses peines et de comprendre quelles sont nos douleurs et nos tristesses.

Cela ne veut pas dire que nous devons attendre en accumulant toutes les mauvaises choses mais les pleurs doivent nous permettre de lâcher-prise sur ce qui nous fait du mal.

Aujourd’hui, nous sommes trop occupés pour comprendre ce qui nous arrive.

Nous ne prenons pas le temps d’analyser les émotions quotidiennes et cela nous coûte beaucoup de prendre des décisions profondes.

Si vous êtes toute la journée occupée, vous ne pourrez jamais pleurer tout ce dont vous avez besoin et vous défaire des mauvaises choses.

Peut-être que vous pouvez en profiter quand vous vous douchez ou que vous allez au lit.

Vous ne deviendrez pas une personne dépressive mais une personne qui sait canaliser ses angoisses d’une manière positive.

Vous vous sentirez vraiment réconforté, libéré et avec une grande énergie pour aller de l’avant.

Si vous avez beaucoup de mal à pleurer, ne vous inquiétez pas. Cela arrive à beaucoup de monde.

Vous avez besoin de vous sensibiliser un peu et de vous donner du temps.

Vous pouvez mettre de la musique, lire quelque chose ou regarder un film qui nécessite plusieurs paquets de mouchoirs.

Vous ne pleurerez pas pour le protagoniste ou l’histoire du film, mais ce sera un mécanisme interne qui vous permettre d’évacuer tout ce que vous avez accumulé à l’intérieur.

Saviez-vous qu’il existe un point dans la gorge qui déclenche les pleurs si on appuie dessus ?

Vous pouvez aussi respirer profondément. Cette technique fonctionne très bien pour pleurer.

Les pleurs sont un calmant naturel

Nous avons déjà parlé de la zone « spirituelle » de l’acte de pleurer et de ses conséquences.

Il est également bon de savoir que beaucoup d’études ont été effectuées pour analyser le nombre de larmes qu’il faut pour soulager une personne.

Si les pleurs sont dus à la peine, le liquide salin connu sous le nom de larmes a la capacité de nettoyer les larmiers des yeux et d’hydrater les globes oculaires naturellement.

Cela sert à libérer les hormones du bien-être, ni plus ni moins.

Quand nous sommes stressés, il y a plus de risques de pleurer. Cela a une raison scientifique très convaincante.

Lorsque les larmes coulent, nous expulsons de l’ocytocine, de la noradrénaline et de l’adrénaline.

Ces éléments ont le même effet qu’un analgésique sur le corps.

calinpleure

Les hormones fixent l’attention sur ce que nous ressentons. C’est pour cela qu’après une bonne crise de pleurs, nous nous sentons mieux.

De plus, les experts indiquent que les pleurs diminuent l’angoisse et favorisent la détente.

Pleurer et rire… mêmes effets ?

Les rires et les pleurs sont deux phénomènes qui sont présents dans le quotidien.

Si nous les analysons physiologiquement, les deux sont similaires, car ils modifient la respiration et la pression sanguine.

Si nous rions une heure par jour, nous perdons 14 grammes de graisse. Peut-être que cela vous paraît peu mais au bout d’un an, cela représente 5 kg tout de même.

Et ce n’est pas le seul bénéfice, car le rire augmente l’estime de soi, retarde le vieillissement et élimine le stress et les tensions.

Les pleurs ont les mêmes effets ! La médecine hippocratique considère cela comme « une purge pour les humeurs ».

Tout au long de l’histoire, pleurer a été mal interprété, et vu comme un manque force de caractère ou comme un signe de fragilité.

Mais c’est faux. Que le rire et les pleurs remplissent votre vie !

 

Source : amelioretasante.com

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Comment se préparer pour les fêtes de fin d’année ?

• Pour bien dormir, vaincre le stress et la fatigue

• Remèdes anti-mouches !

• Le zeste de citron une mine de bienfaits

• Les extensions de cils peuvent-ils endommager vos yeux?

• Pourquoi ce besoin d’étaler sa vie sur Internet ?

• SOS cancer de la prostate

• La magie du miel !

• Tout sur l’Iphone X

• Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *