pasteur

Scandale : Sa maîtresse le quitte, le pasteur publie les photos nues de celle-ci

1 026 vues | Laissez un commentaire

Le ‘’goumin goumin’’ a fini par avoir raison de l’homme de Dieu. Lui, il se fait appeler pasteur Mat Lisiki. Il officie dans une église de réveil congolaise (RDC).

L’homme ne fait pas parler de lui en bien. Mais en mal car il est au centre d’un scandale sur les réseaux sociaux. Il y a publié les photos intimes de sa maîtresse. Tout simplement, semble-t-il, cette dernière aurait mis fin à sa relation amoureuse avec lui.

Ne pouvant pas supporter cette séparation douloureuse, le serviteur de Dieu a préféré se venger de cette triste manière qui ne fait qu’alimenter le buzz sur les réseaux sociaux.

La maîtresse réplique en postant des photos compromettantes du pasteur

Évidemment, la femme n’est pas restée passive devant un tel scandale qui la marque à vie. Ainsi, pour répondre à la folie du pasteur, elle a à son tour, publié les photos de ce dernier sur son mur.

On y voit l’homme de Dieu dans différents groupes congolais qui ne font pas bonne presse. C’est une affaire de Talion ‘’dent pour dent, œil pour œil’’ qui ne fait que ternir leurs images et particulièrement celle de l’Église.

Source : abidjanshow.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Danané / Incendie au Lycée moderne, voici le coupable!

• Port-Bouët : Un cadre à la Bad se fait voler une forte somme d’argent à bord de sa voiture

• Côte d‘Ivoire: Un camion benne déverse du bitume sur une voiture à Cocody, un mort

• Côte d’Ivoire: Gagnoa des agresseurs à moto ont ôté la vie et blessé une élève

• LA BONNE ACTION DU JOUR…

• Les écoles, fabriques d’illettrés ?

• Côte d’Ivoire: Attaque de la cité universitaire de la Riviera 2

• La liste des étudiants, Étudiantes à la Maca ainsi que leur faculté

• JOHN MAXWELL, l’Expert en leadership le plus influent au monde, bientôt entendu depuis Abidjan

• Côte d’Ivoire: Prouesse des sages-femmes dans un cas inédit d’accouchement




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *