CPCCAF

Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

| Laissez un commentaire

La cérémonie officielle d’ouverture de la 43ème Assemblée Générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF), s’est tenue ce mardi 12 décembre au Radisson Blu hôtel Abidjan. Les présidents des différentes chambres de commerce du continent entendent renforcer leurs capacités de gestion, en multipliant les échanges sous régionales, à travers une intégration plus inclusive.

Le programme était chargé ce mardi à l’occasion de la deuxième journée du rendez vous des chambres consulaires africaines et francophones, qui se tient du 11 au 13 décembre à Abidjan. Allocutions, signature d’accord, réunion collaborative et échanges d’expériences ont constitué le menu offert par les organisateurs, aux participants de cette 43ème Assemblée générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines et Francophones. Une journée riche en échanges pour permettre aux entreprises du secteur privé du continent, d’accroître leurs productivités en copiant le bon exemple.

« Notre objectif pendant cette conférence est de rassembler toutes les communautés d’affaires du continent. Nous voulons créer des réseaux et favoriser les activités économiques dans nos différentes régions afin d’amorcer leur développement. Les devanciers ont déjà tracé la voie. A nous de poursuivre dans ce sens pour une intégration africaine réussie, gage d’une compétitivité plus accrue au niveau du secteur privé. La décentralisation des activités économiques demeure donc notre priorité » a expliqué Touré Faman, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI).

Plus de 30 pays et 7000 entreprises sont concernés par la réunion des chambres consulaires et francophones à Abidjan. L’enjeu, réfléchir à un cadre collaboratif sain et profitable à toutes les entreprises du continent. Selon le gouverneur du district, le ministre Beugré Mambé, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, parrain de la cérémonie, « les résultats de cette rencontre doivent être à la hauteur des attentes de nos nations. Et six atouts majeurs permettront d’y arriver. Il y a la langue, qui est la même, la culture de l’entrepreneuriat, la volonté d’œuvrer en synergie, la confiance mutuelle, l’ambition et l’anticipation. Tout est donc réuni pour ne pas échouer face aux enjeux majeurs de la mondialisation » a t-il indiqué.

Depuis 1973, la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) travaille à améliorer l’environnement des affaires et le libre échange entre les entreprises du privé, pour une croissance en synergie. Mais les efforts demeurent insuffisants et cela, Albert Yuma-Mulumbi, président de la CPCCAF, en est bien conscient.

« Nous avons longtemps dormi, il est temps de se réveiller. Il est temps de trouver un accompagnement adapté aux besoins des entreprises. Nous devons former les futurs entrepreneurs en fonction de nos capacités. Maintenant, il faut être sur le terrain afin de renforcer nos capacités et être plus performants » a t-il déclaré.

L’Assemblée générale de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires africaines et Francophone, est la troisième du genre organisée sur les bords de la lagune Ebrié. Au cours de cette rencontre, les trois chambres consulaires de Côte d’Ivoire, la Chambre de commerce et d’Industrie, la chambre nationale des métiers et la chambre nationale d’agriculture ont signé un accord de partenariat afin de travailler ensemble dans le sens de l’émergence 2020. Les travaux prennent fin ce mercredi 13 décembre, avec un secteur privé plus fort que jamais

pole Afrique

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *