prison

Séguéla : Bac 2017 / Un élève apprend son admission en prison

326 vues | Laissez un commentaire

Diomandé Ahmed, admis à la dernière session du baccalauréat, est sous les verrous pour avoir violé une élève de sixième, a appris l’AIP, auprès de diverses sources.

Selon des témoins, la victime fréquente le lycée moderne Dominique Ouattara comme son bourreau. Elle avait été envoyée par sa génitrice pour lui faire un transfert d’unités. C’est en sortant de la maison qu’elle rencontre Diomandé Ahmed, le voisin qu’elle considère également comme un grand-frère du quartier.

Il lui fait savoir qu’il aimerait aussi se procurer des unités pour appeler des correspondants, mais n’a pas la liquidité en sa possession. De ce fait, elle doit le suivre dans sa chambre à coucher pour prendre l’argent.

Sans se soucier de quoi que ce soit, l’innocente fille s’exécute, venant ainsi de tomber dans le traquenard de Diomandé Ahmed qui profite de l’occasion pour abuser d’elle.

Libérée plus tard par son violeur, elle se confie à ses parents qui portent l’affaire à la connaissance des autorités policières.

C’est donc au violon que Diomandé Ahmed, décrit comme un ‘’enfant turbulent’’, a appris son admission à la session 2017 du baccalauréat.

Déféré, il attend maintenant de passer devant les juges de la section de tribunal de Séguéla qui, précisons-le, ont entamé les vacances judiciaires depuis le début de ce mois d’août.

 

SOURCE : Epp

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: un député concède 10% de son salaire aux économiquement faibles

• Entrée en 6ème : Voici où consulter les affectations

• Nomination du footballeur international Kolo Touré au poste de sélectionneur adjoint des Eléphants locaux

• Paiement du stock des arriérés: Les fonctionnaires acceptent l’accord avec le gouvernement

• Le Port Autonome de San Pedro soutient le mérite et l’excellence dans l’école ivoirienne

• Enseignement Technique et formation Professionnelle / Ouverture du Brevet de Technicien (BT) aux établissements privés

• Université de Daloa, les enseignants poursuivent leur grève, et réclament les états généraux de ladite institution

• FESCI : COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE LA VIOLENCE ET LE VIOLENT ?

• Côte d’Ivoire: Ferké, une élève en classe de 5ème, major de sa promotion menacée d’un mariage forcé

• AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *