Côte d’Ivoire: La FESCI veut marcher le 16 août prochain, les raisons

Séminaire: La Fesci veut en finir avec le problème des inscriptions à l’université de Cocody

| Laissez un commentaire

En vue de permettre à tous les étudiants de pouvoir s’inscrire au cours de l’année académique 2017-2018, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), a organisé un séminaire sur l’inscription universitaire, le jeudi 14 décembre 2017, à l’Amphi B du District de l’Université Félix Houphouët Boigny.

Face aux difficultés rencontrées par les étudiants de l’Université Félix Houphouët Boigny pour leur inscription, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), a organisé, le jeudi 14 décembre 2017, un « séminaire sur l’inscription universitaire », à l’Amphi B du District de ladite université. Ce séminaire dont le thème est « Zéro pour cent d’étudiant non inscrit au cours de l’année académique 2017-2018 », a réuni plusieurs étudiants. Devant la forte mobilisation de ses camarades, le secrétaire général de la Fesci, Assi Fulgence Assi, les a remerciés, lors de son intervention. « Merci pour votre mobilisation pour ce séminaire. Depuis près de 3 ans, nous assistons à un problème au niveau des universités publiques, particulièrement au niveau de l’Université Félix Houphouët Boigny. Nous sommes toujours en train de gratter la tête pour demander à nos autorités de relancer les inscriptions…Un étudiant qui n’a pas un intérêt pour son inscription c’est comme si lui-même ne réalise pas qu’il a le statut d’étudiant. Pour nous, il fallait mettre fin à cela et amorcer une nouvelle dynamique au niveau des inscriptions », a dit Assi Fulgence Assi, sous les applaudissements de ses camarades.

Quant au vice-président du l’Université Félix Houphouët Boigny, Pr Affian Kouadio, représentant le président de cette université, Abou Karamoko, il s’est dit heureux de voir que « Toutes les associations soient réunies pour débattre d’un thème d’intérêt commun. C’est un motif de satisfaction de constater cela. La deuxième raison, c’est l’objet de votre rencontre, la question qui touche à l’inscription. C’est tellement important que le président de l’université n’a pas hésité à vous accorder son onction et à vous appuyer pour que cette activité se passe dans de bonnes conditions ».

Poursuivant, le professeur Affian Kouadio a affirmé que « C’est un thème tellement important que sous d’autres cieux, ça peut même surprendre. Comment on peut faire un séminaire pour sensibiliser les gens à aller s’inscrire ? L’inscription est un acte individuel. Inscrire, c’est vous mettre sur une liste qui vous permet d’appartenir à un ensemble. Si vous êtes inscrit à l’Université Félix Houphouët Boigny, alors vous faites partie de la communauté de l’université Félix Houphouët Boigny…Lorsque vous avez posé cet acte, évidemment, vous avez des attentes. Et l’université a le devoir de vous enseigner, évaluer et de vous donner des diplômes. Vous avez des bénéfices, surtout des services sociaux à avoir, notamment la bourse, les chambres, le restaurant, le bus etc…Tout est interconnecté », a-t-il précisé.

La Fesci a noté que « Depuis la réouverture des universités publiques, l’inscription académique pour les étudiants de licence, master est passée respectivement de 6 000 francs cfa à 30 000 f cfa, 60 000 f cfa, et le doctorat de 25 000 f cfa à 90 000 f cfa. Cette augmentation des frais d’inscription ne permet pas à un grand nombre d’étudiants à s’inscrire dans le temps, voire même de le faire ».

… suite de l’article sur LInfodrome

Linfodrome

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *