Niger etudiants_au_ministere_de_l_enseignement_3

Niger/Situation socio académique à l’UAM : les étudiants élisent domicile dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs

40 vues | Laissez un commentaire

Les étudiants de l’université Abdou Moumouni de Niamey étaient ce matin dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs, de la recherche et de l’innovation pour un sit-in en vue d’exiger des autorités le paiement de l’aide sociale, de la bourse ainsi qu’une amélioration de leur condition de vie et d’études.

Ce sit-in fait suite aux menaces du comité exécutif de l’union des étudiants nigériens à l’université de Niamey, lors de ces récentes sorties médiatiques. C’est donc en réponse a ce qu’il qualifie de mutisme des autorités, face à leur revendication, que le comité exécutif avec à sa tête Sita Hamidou Diabiri a décidé de changer de fusille d’épaule, d’où l’organisation de ce sit-in qui a mobilisé des centaines d’étudiants malgré l’arrêt des activités académiques depuis juin dernier. L’on pouvait ainsi lire sur les pancartes, les slogans hostiles au régime tels que : «l’Aide sociale et la bourse, nous exigeons » ; «Le gouvernement de la 7e honte, libérez nous » ou encore «Nous réclamons toujours les mêmes choses etc. »

Pendant que d’autres s’activent a étalé des nattes pour pouvoir bien s’installer, certains par contre sont déjà assis à même le sol, devant eux des théières. D’autres, ont tout simplement transporté leurs matelas du campus universitaire, au ministère des enseignements supérieurs. Pour certains étudiants, c’est le moment de jouer aux amusettes. Assis sur le mur, à l’entrée de la porte principale du ministère, c’est ainsi qu’on pouvait les entendre lancer : « Yahouza Sadissou daga radio Deutschwelle » en d’autre terme : « ici Yahouza Sadissou, vous écoutez la radio Deutschwelle». Histoire de rappeler au ministre des enseignements supérieurs ses années passées à la radio internationale allemande en tant que journaliste en langue haoussa, qui a préféré s’éclipser plutôt que de recevoir la délégation des étudiants, selon le secrétaire général de l’UENUN.

Sur les sept facultés que compte l’université, une seule faculté a pour le moment été désintéressée de l’aide sociale. Pour la question de la bourse du troisième trimestre, les étudiants sont toujours dans l’attente; alors qu’au lendemain des évènements du 10 avril, le gouvernement avait signé un protocole d’accord dans lequel il s’engageait a respecté tous les points de revendications issues de la plateforme revendicative, formulé par l’ensemble des sections de l’USN ; a expliqué Sita Hamidou Diabiri.

Déterminé à poursuivre la lutte jusqu’à satisfaction, les étudiants se préparent a passé la nuit dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs. Et si rien n’est fait selon le secrétaire général de l’UENUN, la prochaine étape sera la primature.

 

SOURCE : Agence Nigerienne de Presse

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Chloé Tossem, meilleure bachelière de France avec 21,289 de moyenne

• Togo/UL-Notre Université change!

• Togo – Vers une rentrée académique 2017-2018 mouvementée ?

• Les Universités Sociales du Togo démontent la loi sur les communes

• Côte d’Ivoire/ Les cotisations du COGES du lycée HKB de Sinfra passe désormais à 4000 FCFA

• Corruption au Niger : Près de 5 milliards de FCFA versés par an à des enseignants « fictifs »

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Burkina Faso: Un enseignant enceinte 5 filles de la même classe à Mangodara

• Togo: Résultats du BEPC, 72.148 admis

• Sassou N’guesso parrain du 30è anniversaire l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer d’Abidjan




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *