Tchad

Tchad : des étudiants brûlent leurs diplômes

| Laissez un commentaire

Au Tchad le désespoir a poussé une centaine de diplômés sans emploi à brûler lundi leurs diplômes devant l’assemblée nationale.

Par ce geste ils voulaient se faire entendre et protester contre la rareté de l’emploi dans le pays.

Moussokdjim Berodjingar est le responsable du Mouvement de ces étudiants qui ont fait ce geste.

 »Au Tchad l’accès à l’emploi dans le secteur privé n’est pas chose facile faute d’industrialisation du pays » dit-il, joint par bbc afrique.

 »Les jeunes diplômés sont abandonnés à leur triste sort » ajout-il.

Moussokdjim Berodjingar témoigne avoir lui-même brûlé son diplôme de Master en lettres modernes.

Un diplôme qui est pourtant le couronnement de longues études mais  » il ne vaut rien, il ne peut pas me garantir un emploi » regrette-t-il.

Certains ont plus de 10 ans à la recherche d’emploi sans en trouver.

 »Pas de financement pour créer des entreprises, les banques ne prêtent qu’aux fonctionnaires, à ceux qui ont des garanties.

Les fils de pauvres dans ce cas sont dans le désarroi, le désespoir », renchérit Berodjingar.

Source:www.bbc.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Séminaire: La Fesci veut en finir avec le problème des inscriptions à l’université de Cocody




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *