Pratiques de sorcellerie

Une lycéenne avoue : « J’ai dégusté le bras de ma mère égorgée »

322 vues | Laissez un commentaire

Pour ceux qui sont encore sceptiques quant aux pratiques mystiques et de sorcellerie, ils pourraient revoir leur position, après avoir attentivement lu les aveux de K. Ange, élève en classe de 1ère, dans un lycée de Yopougon.

Elle qui a gravi en grade, pour devenir incontournable dans la confrérie de sorciers dirigée par son oncle. C’est par un concours de circonstance que K. Ange, élève de 22 ans, jolie fille admirée de son entourage et convoitée par plusieurs soupirants, a été démasquée par dame Aïcha, voyante et chasseuse de sorciers.

Nos sources rapportent  que, dans le courant du mois, Ange va accompagner l’une de ses amies partie consulter dame Aïcha. Sur place, elle confie à sa camarade qu’elle voudrait aussi se faire consulter par la voyante. Cette dernière n’y voit aucun inconvénient et l’invite dans la chambrée qui sert de cabinet de consultations. Mais une fois qu’elle franchit la porte de ce local, Ange est soudainement prise de convulsions. En fait, c’est le sanctuaire de dame Aïcha, doté d’un pouvoir au dessus des leurs, qui désavoue les malfaisants et autres sorciers, qui est à l’origine de spasmes de la jeune fille. Alors commence une litanie d’aveux effarents.

Sans contrainte et en présence de témoins, la lycéenne démasquée, débute son récit macabre: « J’ai été initiée à la sorcellerie par mon oncle A. et sa confrérie. Après avoir tué mon père, ils se sont attaqués à ma mère. Pour lui donner la mort, mon oncle l’a égorgée mystiquement en ma présence. Dans le partage de sa chair, ils m’ont remis le bras que j’ai délicieusement consommé. Pour aller chercher des proies, je me change soit en serpent, soit en un chien noir. Cela me permet de m’attaquer directement à la personne ciblée »,  révèle Ange. Qui soutient que sa bande a aussi pour missions l’appauvrissdement de son entourage, la provocation des accidents mortels et le jet de mauvais sorts, tels le chômage, la perte d’emploi, l’ivresse entre autres. Unique fille de trois membres rescapés d’une famille orphéline de père et de mère, elle soutient également être à l’origine des déboires de ses autres frères.  « J’ai un frère qui est footballeur. Mais sa carrière ne peut plus jamais aller de l’avant. Nous, les sorciers, avons décidé ainsi. Nous avons bloqué ses chances » détaille-t-elle.

Initiée à l’âge de 14 ans, Ange dit avoir pris des galons après ses huit ans d’expérience. C’est pourquoi, en plus de se transformer en chien et en serpent, elle a aussi la possibilité de revêtir le corps d’un homme viril, avec un phallus démesuré, comme elle le soutient.

Source : educarriere

Facebook Comments

AUTRES TITRES

•  Réhabilitation des cités universitaires – sur pression de la FESCI, un comité de réflexion annoncé

• Côte d’Ivoire: un député concède 10% de son salaire aux économiquement faibles

• 8ème édition SAFIE : Les enfants sensibilisés à une bonne utilisation des TIC

• Lancement d’un appel à candidature pour le « Grand concours d’affiche » de l’édition 2018 du MASA

• Risk management : Le Maroc accueille le Global Forum, une 1ère en Afrique

• Stock d’arriérés et trêve sociale: le gouvernement et les organisations syndicales signent les protocoles d’accord, jeudi

• Enseignement supérieur : La CNEC annonce un arrêt de travail de 3 jours à compter de ce mercredi

• Promotion du mérite et de l’excellence : Maïzan Noël désigné meilleur gestionnaire Africain de fonds sociaux au Maroc

• Entrée en 6ème : Voici où consulter les affectations

• Nomination du footballeur international Kolo Touré au poste de sélectionneur adjoint des Eléphants locaux




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *