soutenance-professeur-Tembely-Mama-Sangare-diplome-doctorat

Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako: Mme Mama Sangaré, première femme docteur en physique appliquée

195 vues | Laissez un commentaire

« Détection de quelques maladies de plantes tropicales par l’étude spectroscopique et multimodale des images microscopiques. » tel était le thème de la soutenance de thèse de doctorat présenté, le vendredi 24 février 2017, par Mme Mama Sangaré à l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) pour l’obtention du grade de docteur.

Cependant, il faut retenir que c’est pour la première fois dans l’histoire de l’USTTB, qu’une dame présente une thèse de doctorat en physique appliquée dans la spécialité : spectroscopie optique. La cérémonie s’est déroulée sous présidence du président de Jury, Komakan Konaté de l’USTTB et a enregistré la présence de son directeur de thèse, Pr. Abdramane Ba de l’USTTB et de son co-directeur de thèse, Jérémie T. Zoueu, professeur titulaire de FHB, des rapporteurs respectivement Née Thèrèse Atchan Agneroh, Docteur Maître des conférences à l’Institut national polytechnique (FHB) de Yamoussoukoro en Côte d’Ivoire, Amadou Hamadoun Bamba, professeur titulaire à l’USTTB, des examinateurs dont Cheick Oumar Sanogo, Maître Assistant à l’USTTB et Moussa Sogoty, Docteur Maître Assistant à l’USTTB. Selon Mme Mama Sangaré, âgée de 31 ans, la présente recherche portait sur l’étude des états physiologique et pathologique des plantes.

Il s’agissait, selon elle, de procéder à la détection précoce des maladies virales sur les feuilles de tomates et de concombre. Pour ce faire, fera-t-elle savoir, cette recherche a permis de développer les approches statistiques en spectroscopie optique et multimodales (différents modes de transmission, réflexion, diffusion) afin de diagnostiquer les maladies parasitaires à travers leurs images microscopiques.

Après, un exposé d’une trentaine de minutes par le récipiendaire suivi des questions – réponses, les membres du Jury se sont concertés pendant une dizaine de minutes afin d’apprécier la qualité du travail de la candidate dont le document a été jugé bon par le président Komakan Konaté « Le document a un contenu scientifique très valable. C’est le résultat d’un travail multidisciplinaire. Vous avez la mention honorable.» a-t-il dit en substance.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’importance d’un professeur principal expliquée aux enseignants à Ferkessédougou

• Formation de la jeunesse en leadership et en entreprenariat : l’UNESCO ouvre son tout premier centre d’incubation en Côte d’Ivoire

• Taekwondo/ Grand Prix de Rabat 2017 : Cissé Cheick et Gbagbi Ruth offrent l’Or et le bronze aux éléphants taekwondo ins

• Gabon/Hygiène scolaire : Un coût de 212 millions de francs !

• Togo/Les enseignants de 60 pays à Lomé pour plancher sur l’avenir de leur profession

• Benin/Pour avoir enceinté sa fille de 15 ans : Le directeur de l’école primaire publique de Bana jeté en prison

• Déclaration du groupe parlementaire vox populi relative aux troubles constatés en milieu scolaire et estudiantin

• Côte d’Ivoire/ Début des inscriptions dans les IFEF (Ministère)

• Côte d’Ivoire: Lutte contre le VIH SIDA, un docteur déplore le manque de ressources pour éradiquer définitivement la pandémie

• Médias: Une nouvelle charte pour protéger les droits des enfants




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *