soutenance-professeur-Tembely-Mama-Sangare-diplome-doctorat

Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako: Mme Mama Sangaré, première femme docteur en physique appliquée

| Laissez un commentaire

« Détection de quelques maladies de plantes tropicales par l’étude spectroscopique et multimodale des images microscopiques. » tel était le thème de la soutenance de thèse de doctorat présenté, le vendredi 24 février 2017, par Mme Mama Sangaré à l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) pour l’obtention du grade de docteur.

Cependant, il faut retenir que c’est pour la première fois dans l’histoire de l’USTTB, qu’une dame présente une thèse de doctorat en physique appliquée dans la spécialité : spectroscopie optique. La cérémonie s’est déroulée sous présidence du président de Jury, Komakan Konaté de l’USTTB et a enregistré la présence de son directeur de thèse, Pr. Abdramane Ba de l’USTTB et de son co-directeur de thèse, Jérémie T. Zoueu, professeur titulaire de FHB, des rapporteurs respectivement Née Thèrèse Atchan Agneroh, Docteur Maître des conférences à l’Institut national polytechnique (FHB) de Yamoussoukoro en Côte d’Ivoire, Amadou Hamadoun Bamba, professeur titulaire à l’USTTB, des examinateurs dont Cheick Oumar Sanogo, Maître Assistant à l’USTTB et Moussa Sogoty, Docteur Maître Assistant à l’USTTB. Selon Mme Mama Sangaré, âgée de 31 ans, la présente recherche portait sur l’étude des états physiologique et pathologique des plantes.

Il s’agissait, selon elle, de procéder à la détection précoce des maladies virales sur les feuilles de tomates et de concombre. Pour ce faire, fera-t-elle savoir, cette recherche a permis de développer les approches statistiques en spectroscopie optique et multimodales (différents modes de transmission, réflexion, diffusion) afin de diagnostiquer les maladies parasitaires à travers leurs images microscopiques.

Après, un exposé d’une trentaine de minutes par le récipiendaire suivi des questions – réponses, les membres du Jury se sont concertés pendant une dizaine de minutes afin d’apprécier la qualité du travail de la candidate dont le document a été jugé bon par le président Komakan Konaté « Le document a un contenu scientifique très valable. C’est le résultat d’un travail multidisciplinaire. Vous avez la mention honorable.» a-t-il dit en substance.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Séminaire: La Fesci veut en finir avec le problème des inscriptions à l’université de Cocody




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *