Université Péléforo Gon- Le Président rassure, « l’argent est là », les enseignants, « vous nous avez doublés ».

Université Péléforo Gon- Le Président rassure, « l’argent est là », les enseignants, « vous nous avez doublés ».

| Laissez un commentaire

Dialogue de sourds sur une centaine de millions de FCFA qui se font rares. Les enseignants-chercheurs de l’Université Péléforo Gon de Korhogo (587 km d’Abidjan, Nord, Région du Poro) sont en « grève illimitée » à en croire le Dr Frédéric Mobio, coordonnateur local de la coordination nationale des enseignants-chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC).
Après une suspension de la grève, elle a été reconduite comme l’atteste le courrier du 26 août consulté par PolitikAfrique.info et signé du Secrétaire Général de la CNEC section UPGC, Dr Frédéric Mobio. Il y est relevé que « malgré la suspension de la grève illimitée en vue de l’application effective des revendications, les Enseignants-chercheurs de l’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo constatent avec regret qu’à ce jour, 26 août, aucun point  des revendications n’a trouvé une issue favorable. Face au non respect des promesses de la Présidence de l’Université, la CNEC UPGC, conformément aux décisions de son Assemblée Générale Extraordinaire du vendredi 26 août, décide :

1/ Reconduction de sa grève illimitée à partir du lundi 29 août jusqu’à la satisfaction totale de toutes les revendications ;
2/ Annulation de la répartition des Bureaux des Enseignants par les Doyens d’UFR ;
3/ La date de paiement des primes de vacances et annulation des prélèvements ;
4/ Le départ de l’Agent Comptable de l’UPGC de Korhogo.»

Dans la recherche d’une solution négociée, le président de cette institution universitaire a dit faire des pieds et des mains pour dénouer ce nœud gordien qui bloque depuis quelques temps son institution.

Joint par PolitikAfrique.info, il a, sans faux fuyant, rassuré ses partenaires.
« Il y avait un mouvement de grève consécutif au paiement des primes de responsabilité et des commissions d’examens. Nous avons fait tous les traitements et il ne restait qu’à avoir un approvisionnement. C’est l’impatience qui a conduit à ce mouvement. Nous avons maintenant cet approvisionnement et sommes sortis faire le nécessaire pour régler ce problème. Les services de la comptabilité sont donc à pied d’œuvre pour que les effets soient perceptibles par tous » rassure Pr Adama Coulibaly.

Une assurance que ne semble pas partager le Dr Frédéric Mobio qui rappelle que « depuis deux ans, on ne fait que discuter afin de régler de façon pacifique ces arriérés mais le Président n’a jamais tenu ses promesses et fait du dilatoire. Les enseignants ont assez attendu et exigent maintenant le paiement de ce stock d’arriérés. Ils sont en grève car pendant deux ans, la confiance n’a rien produit » estime le Secrétaire Général de la CNEC UPGC.

Il va falloir trouver rapidement une solution pour la reprise des activités académiques et de recherche à l’université Péléforo Gon, qui, au fil des années se positionne comme une des performantes universités du pays.  Il faudrait aux autorités de l’Enseignement Supérieur prêter main forte à la présidence de cette université pour redonner le sourire aux encadreurs afin que les étudiants retrouvent le chemin des amphis.

Adam’s Régis SOUAGA

Source:Politikafrique.info

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Séminaire: La Fesci veut en finir avec le problème des inscriptions à l’université de Cocody




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *