WhatsappFacebook_Politikafrique.info_

WhatsApp veut transmettre les données de ses utilisateurs à Facebook. Faut-il faire le pas ?

250 vues | Laissez un commentaire

Depuis quelques jours, les utilisateurs de l’application mobile de messagerie, WhatsApp, ont reçu des notifications les informant de modification de la politique de confidentialité du service. De ce fait, les utilisateurs du service verront leurs numéros de téléphone, ainsi que certaines statistiques les concernant, transmis à Facebook, la maison-mère de WhatsApp. Le choix revient donc aux utilisateurs d’accepter ou de décliner l’application de ces nouvelles dispositions. Faut-il craindre de faire le pas ?

WhatsApp dit vouloir améliorer l’expérience de ses utilisateurs

C’est Sur son blog officiel que WhatsApp a fait l’annonce. Ainsi, selon l’entreprise, l’objectif est de permettre aux utilisateurs de communiquer plus facilement avec les sociétés qui ont de l’intérêt à leurs yeux. Cependant, cela ne se fera pas par le biais des bannières publicitaires qui parfois sont intempestives.

« Nous voulons explorer différentes façons qui vous permettront de communiquer avec des entreprises qui comptent pour vous (…), tout en vous offrant une expérience dénuée de bannières de publicités de tiers et spams » précise le communiqué.

En gros, les entreprises pourront envoyer directement des messages aux utilisateurs de WhatsApp et c’est à ce niveau que l’entreprise joue la carte de «  l’amélioration de l’expérience utilisateur ». Les arguments mis en avant présentent effectivement des avantages. Le communiqué fait référence par exemple, à la sécurisation des opérations bancaires :

« Que vous soyez contacté par votre banque concernant une opération potentiellement frauduleuse, ou que vous soyez informé par une compagnie aérienne que votre vol est retardé, nous sommes nombreux à obtenir ces informations autre part, même par SMS ou appels » Mais plus encore, « En connectant votre numéro de téléphone aux serveurs de Facebook, cela permet d’obtenir des suggestions d’amis, des publications et des publicités plus pertinentes si votre compte Facebook est aussi lié à ce numéro », poursuit le communiqué. 

Accepter ou refuser / Accepter et refuser

Les utilisateurs ont donc trente jours pour accepter ou décliner l’enregistrement de leurs numéros de téléphones sur les serveurs de Facebook. Faut-il cependant s’engager sans craindre de s’exposer ? Quand l’on sait comment Facebook capitalise sur les données et habitudes de consommation des utilisateurs, plusieurs experts restent prudents.

Pour de nombreuses organisations de défense des droits numériques, ce changement effectué par WhatsApp est une violation grave. Pour les plus prudents, mais qui souhaitent tout de même continuer à utiliser l’application, une solution existe. Mais elle doit se faire avant la fin du délai de 30 jours qui suit l’acceptation des nouvelles conditions de l’application.

La procédure est la suivante :

  • Ouvrir l’application WhatsApp
  • Se rendre dans « les paramètres »
  • Sélectionner « compte »
  • Décocher la case « Partager les informations de mon compte avec Facebook »

Source:Regionale.info

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Cyber Sécurité: SOLUTECH et SYMANTEC proposent des solutions innovantes

• Infinix, lance la 5ème génération de sa série HOT avec le HOT 5

• Africsearch Côte-d’Ivoire apporte son expertise à la 3è édition des Masters Classes du Numérique

• Dawit Bekele, expert TIC prédit un « progrès fulgurant de l’internet » en Afrique

• NTIC / Côte d’Ivoire: 200 mille jeunes ivoiriens seront initiés à l’informatique en octobre prochain

• Un Ivoirien connecte un village isolé à Internet… grâce à la lumière !

• Côte d’Ivoire/ Abidjan va accueillir la 2ème Conférence africaine sur la cyber-sécurité

• Développement technologique : l’Ivoirien Fal Diabaté, expert chez INTEL instruit les étudiants de l’université FHB sur les dernières tendances technologiques

• En Chine, le cash en voie de disparition au profit du smartphone

• Les Masters Classes du Numérique mobilisent les entreprises pour la 8è édition des Jeux de la francophonie




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *